De culture toute simple, la pomme de terre se révèle être le légume le plus consommé, autant dire que faire ses propres récoltes fait une sérieuse différence de coût ! Et il suffit de quelques astuces pour avoir de belles et bonnes patates pour agrémenter vos plats durant des mois !

Pommes de terre à gogo
  • Montrez de la patience : des tubercules plantés dans un sol insuffisamment réchauffé, 10° en profondeur au moins, ne commenceront pas à pousser, voire elles pourraient pourrir ! C’est à partir du 15 mars dans les régions méridionales, au moins 15 jours plus tard dans les régions plus fraîches. Attendez donc le signal de la floraison du lilas, vous serez sûr de la bonne température ! Pour donner un coup de pouce à la température du sol et donc à la levée, recouvrez le sol d’une fine couche de compost bien mûr.
  • Si vous voulez perpétuer une variété rare de pomme de terre ou que vous n'avez, tout compte fait, pas acheté suffisamment de semences d'une variété classique, qu'à cela tienne ! Il suffit de couper proprement vos pommes de terre en portions, chacune munie d'un ou deux yeux. Saupoudrez sur les coupes fraîches du charbon de bois broyé et laissez sécher un ou deux jours avant de planter comme si de rien n'était et en terrain bien drainé.
  • Il est possible d’acheter, ou de récupérer, des graines de pommes de terre. Avantageux au niveau financier, ça l’est aussi au niveau du choix dans les variétés. Par contre le semis demande pas mal de manipulations.