Les orangeries apparaissent chez nous au XVIème siècle afin de pouvoir cultiver les orangers. On regroupe sous ce nom les plantes à grand effet ornemental utilisées, en bacs ou en pleine terre, pour la décoration des jardins pendant l'été et susceptibles de passer l'hiver dans un endroit couvert et peu éclairé.

Où planter : L'Orangerie

Elle n'est en général pas chauffée, mais elle est disposée de telle sorte que la température n'y descende guère en dessous de 0°C. En cas de froid exceptionnel, on peut relever un peu la température avec un poêle. Un local à murs épais peut très bien constituer une orangerie. La sortie des plantes pour mise en place au-dehors se fait au début de mai, ou même plus tôt pour les espèces ne craignant pas trop le froid. La rentrée des plantes se fait à partir d'octobre.

Comment planter ?

Les plantes d'orangeries seront plantées dans des gros bacs. Les bacs en bois sont très utilisés mais aussi très chers. On emploiera un mélange de bonne terre avec du terreau de feuilles et du terreau de fumier.

Choix des variétés de plantes d'orangerie

Les plantes d'orangerie sont à feuilles caduques et persistantes. Ces dernières seront placées dans les parties les plus éclairées.
Celles qui sont les plus employées et les plus belles sont : l'Agave, l'Araucaria excelsa, le Bougainvillée, l'Eucalyptus, les agrumes (oranger, citronnier, mandarinier,...), le bananier, le Fatsia, le Laurier-sauce, le Laurier-rose, le Mimosa, le Phoenix des Canaries.

Entretien des plantes d'orangerie

- Après l'été, celles qui ont passé la saison en pleine terre doivent alors être rempotées. Toutes seront soigneusement nettoyées et au besoin taillées. Traiter contre les cochenilles qui aiment s'y répandre.
- Pendant l'hiver, il faut aérer le plus possible quand la température extérieure le permet et au contraire bien fermer quand les grands froids sont à craindre. L'hiver, arroser le moins possible afin d'éviter la pourriture.