une haie champêtre

Oubliez les haies monotones de thuya, cyprès et autres arbustes persistants ! Les tailles drastiques qu’elles réclament découragent à l’avance le jardinier consciencieux. La haie se veut désormais fleurie, variée et accueillante pour les oiseaux, papillons et autres auxiliaires du jardin. Le jardinier recherche le plaisir des yeux et moins d’entretien pour une haie vivante et décorative !

Qu’est-ce qu’une haie champêtre ?

La haie champêtre est une haie mixte ou mélangée composée d’arbustes du terroir. Ils sont adaptés au sol et au climat de votre région. Ils sont vigoureux et intéressent inévitablement les oiseaux et la petite faune de vos campagnes.
Mariez selon vos envies arbustes à fleurs, à fruits et à feuillage coloré, arbustes à feuillage caduque et persistant touffus pour une haie variée.
La haie évolue au rythme des saisons, dévoilant un nouveau visage à chaque fois : floraison printanière puis estivale laissent place au feuillage coloré de l’automne puis aux fructifications hivernales !
NB : La haie mélangée peut aussi accueillir quelques lianes spontanées comme le houblon ou la clématite des haies…

La haie mélangée est tout aussi efficace et fonctionnelle qu’une haie classique. La diversité des espèces permet de garder la haie mélangée dense et bien garnit de bas en haut. Certains arbustes ont en effet tendance à s’étaler, d’autres à monter. La haie mixte remplit alors très bien ses fonctions de brise-vue, comme de brise-vent.

Pour savoir quels arbustes choisir en fonction du rôle attendu de la haie, consultez notre guide d’achat sur les haies de jardin.

 

NB : Les conseils de cette fiche sont valables pour toutes les haies mixtes ou mélangées.

Les oiseaux trouvent le gîte et le couvert dans une haie mélangée

Les avantages de la haie champêtre

Bien plus décorative qu’une haie mono-espèce, la haie champêtre s’intègre parfaitement dans le paysage environnant. Ce n’est pas là son seul avantage, elle en possède d’autres, qui la font préférer à la haie classique :

Elle est résistante aux maladies

La haie mélangée craint beaucoup moins les maladies que la haie mono-espèce. Si un arbuste est touché, la contamination ne se fera pas aussi facilement. L’arbuste malade de la haie mélangée plantée sur deux rangs peut dépérir, la haie n’en souffrira pas, ces 3 voisins combleront l’espace laissé libre.

Son entretien est facile et peu contraignant

A vous de choisir : cultivez votre haie sous forme libre, semi-libre ou taillée. Même taillée, la haie ne réclame pas autant d’intervention que la haie classique. CF fiche conseils Tailler vos haies. La haie mélangée donne d’ailleurs de meilleurs résultats laissée libre.Elle est plus souple d’entretien : elle ne réclame en moyenne qu’une taille par an. Et si vous oubliez de la tailler, la haie reste aussi belle et une taille plus sévère répare l’oubli sans dommage pour la haie.

Elle est un refuge des auxiliaires, sauvegarde de la biodiversité

Dans cette haie riche de plusieurs espèces d’arbustes, les oiseaux y trouvent gîte et couvert, les pollinisateurs (papillons, abeilles,…) y trouvent nectar et pollen de leurs fleurs préférées…

Suivez nos conseils pour réussir la plantation de votre haie

 

Plantez une haie mélangée sur un rang ou sur deux

Comment planter une haie champêtre

Les 2 règles d’or

La haie mélangée obéit à 2 règles :
- associer des arbustes caducs (pour les ¾) et persistants (pas plus de ¼) ;
- répéter une même séquence pour éviter l’aspect négligé.

La haie mélangée cherche à éviter la monotonie, mais il ne faut pour autant perdre le regard dans un fouillis d’arbustes. C’est pourquoi dans ce type de haie, les variétés sont répétées plusieurs fois. Rompez la monotonie en variant les formes de feuillage, en plaçant au premier plan quelques arbustes bas, et en intercalant des arbustes persistants comme un bambou nain (Arundinaria ou Pleioblastus distichus et une barrière anti-rhizome).

Dans une haie champêtre, le choix des arbustes va être dicté par le terroir. Dans notre catalogue, retrouvez une sélection d’arbustes indigènes de votre région. Ils sont le meilleur abri pour les insectes, oiseaux et la petite faune de vos campagnes. Et la flore de nos campagnes est suffisamment riche pour vous assurer une haie décorative et utile à la fois.

Distances de plantation

Les arbustes d’une haie sont plantés serrés, alignés ou en quinconce, si vous optez pour un double rang. Respectez une distance de 1,50m entre les arbustes, et entre les rangs. Ces distances de plantation généreuses offrent à chaque arbuste la place pour s’épanouir et devenir vigoureux, et vous demandent moins de pieds. La haie se comportera bien dans le temps sans que les arbustes s’étouffent mutuellement.

Sur un ou deux rangs ?

La haie classique se plante sur un seul rang, notamment pour prendre moins de place en largueur. La haie mélangée peut également se planter sur un seul rang.

Toutefois en double rang, la haie mélangée présente certains avantages :
- la haie remplit mieux son fonction d’écran et de brise vent même avec des proportions réduite de persistants ;
- la haie se renouvelle d’elle-même. Si vous perdez un arbuste à cause d’une maladie, celui-ci sera vite compensé par ses trois voisins ;
- vous pouvez y intégrer des arbres

Composer une séquence

Une séquence se compose de 3 ingrédients :
- d’arbres qui donnent du volume. Exemple : aliser, cerisier à grappes, érable de Montpellier…
- d’arbustes à fleurs et à fruits. Exemple : aubépine, églantier, aronia…
- d’arbustes de remplissage, qui donne de l’épaisseur à la haie et renforce son effet isolant et brise-vent. Exemple : berbéris, bourdaine, troène

Composez une séquence de 10 m avec ces 3 ingrédients, soit 12 pieds écartées de 1,50m. Par exemple : 2 arbres, 5 arbustes à fleurs et 5 arbustes de remplissage.

Tous nos conseils pour planter les arbustes d’une haie dans la fiche conseils sur les haies

Oubliez la bâche plastique !

Ne plantez pas votre haie sur une bâche de plastique noire ou verte. Elle est couramment utilisée dans les aménagements de ville et étouffe les mauvaises herbes. Toutefois, dans le cadre d’une haie champêtre, que l’on veut vivante et auto-suffisante, les arbustes ne pourront profiter des feuilles mortes en automne, de vos apports de compost et de vos tontes de gazon qui stimulent la vie du sol. Vous ne profiterez pas non plus des semis pontanées apportés par les oiseaux, ni des insectes, batraciens et gastéropodes, musaraigne et hérisson qui s’y réfugient en hiver