Sponsorisé par Solabiol

C’est entre l’automne et le printemps que les rosiers à racines nues doivent prendre leur place dans votre jardin. Leur plantation est très simple, et à condition de suivre quelques règles, vous profiterez de beaux rosiers épanouis pendant quelques années ! Suivez nos conseils en vidéo.

Planter un rosier en racines nues

Quand planter un rosier en racines nues ?

Les rosiers en racines nues se plantent entre le début de l’automne et le début du printemps, plus précisément entre novembre et fin mars, mais jamais en période de gel. Si vous considérez qu’il fait trop froid, attendez donc un redoux, en plaçant vos rosiers à racines nues en jauge. Le meilleur moment est quand même en automne, afin que le rosier ait le temps de s’installer avant les premiers frimas.

Où planter un rosier ?

- Ne pas oublier qu’on ne plante jamais un rosier à un emplacement précédemment occupé par un autre rosier avant 5 ans au moins, à moins de renouveler la terre, ils émettent en effet des toxines redoutables pour les nouveaux pieds.
- La distance de plantation à respecter entre 2 pieds change selon le type de rosier : 40 à 50 cm pour les rosiers buisson, 80 cm à 1 m pour les rosiers arbustifs, 2m50 à 3m pour les grimpants et lianes. Pour obtenir un effet de masse plus rapidement, vous pouvez réduire légèrement ces distances.
- Évitez de planter votre rosier à proximité d’autres végétaux de taille similaires ou de vieux massifs denses, la compétition entre les racines serait perdue par le rosier nouveau venu.
- Vous planterez votre rosier plutôt au soleil, dans un sol bien drainé et riche.

Comment planter un rosier en racines nues ?

Les vidéos des experts
Planter un rosier en racines nues

Il est conseillé de travailler la terre à l’emplacement choisi quelques semaines auparavant, afin que le sol soit bien ameubli et aéré lors de la plantation, ainsi que d’amender cette terre, avec du fumier décomposé ou du compost. Vous compterez de 5 à 10 kilos de fumure selon la pauvreté de votre sol. Profitez en pour enlever mauvaises herbes et racines.

Pralin Solabiol

- Si vous venez d’acheter votre rosier, laissez tremper les racines une nuit dans un seau d’eau, pour les réhydrater.
- Habillez les racines : les racines seront légèrement raccourcies, et nettoyées de celles qui sont abîmées.
- Pralinez les racines avec un mélange de compost, terre franche et eau ou utilisez un pralin prêt à l'emploi Solabiol. Pour cela, mélangez l'argile dans de l'eau jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à crêpe.

Astuce : Laisser les racines tremper durant quelques heures dans le pralin rend celui-ci bien plus efficace.

- Creusez votre fosse de 30 à 40 cm de large et de profondeur, en réalisant une butte au fond, pour les racines.
- Si besoin, placez le tuteur.
- Déposez votre rosier de façon à ce que les racines soient bien étalées autour de la butte. Le point de greffe doit être à 1 ou 2 cm au-dessus du niveau du sol.
- Tassez bien la terre et arrosez copieusement.
- Si la plantation a lieu en automne, buttez le pied de votre rosier, ou paillez généreusement, avec du BRF dans l’idéal, il sera ainsi protégé du froid jusqu'au printemps.
- Si la plantation se fait au printemps, réalisez une cuvette autour du pied, il sera abondamment arrosé du printemps à l'été, puis paillez.