Le groseillier à maquereau doit son nom au fait qu'en cuisine ces baies juteuses accompagnent souvent le maquereau, le poisson.

Planter un groseillier à maquereau

Le groseillier à maquereau, Ribes grossularia est un arbuste épineux offrant une floraison discrète blanc-vert, suivie de baies translucides et acidulées de 2 ou 3 cm de long, vertes, blanches, jaunes ou rouges selon les variétés. Ses fruits peu sucrés sont riches en vitamines C, A et B et en sels minéraux (calcium, fer, potassium, phosphore).
Originaire d’Angleterre et d’Irlande, il doit son nom à une sauce servie pour accompagner les maquereaux.

Plantation du groseillier à maquereau

Dans quel sol et sous quelle exposition planter le groseillier à maquereau ?

Le groseillier à maquereau se plante en sol frais, meuble mais consistant et riche. Il ne doit être ni trop calcaire ni trop sec. Trouvez lui un endroit ensoleillé mais non brûlant dans le Nord de la France. Dans le Midi, préférez un emplacement à mi-ombre. Le groseillier redoute en effet les fortes chaleurs et la sécheresse, et apprécie les climats frais comme ceux du Nord et des régions montagneuses.

Quand et comment planter le groseillier à maquereau ?

Ce petit buisson fruitier épineux se plante d’octobre à mars. Ameublissez le sol et enrichissez les trous de plantation d’un apport de fumier déshydraté ou de compost bien décomposé, et d’une poignée d’engrais riche en potasse, comme un engrais pour fraisier. Séparez les différents pieds d’au moins 1,20m.
Enterrez la motte profondément, tassez bien autour du pied et arrosez généreusement, d’au moins 10L d’eau.

Les vidéos des experts
Plantation du groseillier à maquereau

Pensez à planter le groseillier à maquereau à au moins 70cm des allées pour ne pas vous accrocher à ses épines. A la plantation, apportez compost et terreau de plantation. A l’automne, apportez de la corne broyée, et au printemps du sang séché. Paillez au pied de l’arbuste pour éviter le dessèchement et les mauvaises herbes.

Variétés du groseillier à maquereau

Variété à fruits blancs : récolte en juillet-août, peau épaisse, chair juteuse un peu granuleuse
Variété à fruits rouges : récolte en juillet-août, peau épaisse, chair juteuse un peu granuleuse
‘Winham’s Industry’ : précoce (début juillet), au fruit rouge grenat assez sucré, à la peau légèrement duveteuse.
‘Varianta 13’ : de moyenne saison (juillet) : résistant à l’oïdium, fruit blanc doré, savoureux.
‘Resistanta’ : tardive (début août) : fruit assez gros, jaune verdâtre, très productif, résiste bien aux maladies

NB : Pour prolonger la période de récoltes, plantez des variétés à maturité différente.