Le pieris japonica, ou andromède du Japon, est un bel arbuste au feuillage persistant et décoratif toute l’année, montrant de belles pousses rouges ou cuivrées et une généreuse floraison en grappes de clochettes. Peu exigeant une fois installé, cet arbuste de terre de bruyère fait merveille aussi bien en haie qu’en massifs.

Planter le Piéris

Quand planter le pieris ?

La plantation du Pieris japonica, se fera principalement entre septembre et novembre, hors période de gel. Elle est également possible au printemps mais nécessite plus d’arrosages le temps de la reprise.

Où planter le pieris ?

Les pieris sont des arbustes de terre de bruyère, tourbeuse, ne se plaisant pas du tout dans des sols calcaires. Ils ont besoin d’un sol bien drainé, exposé au soleil mais plutôt à mi-ombre pour les variétés panachées. Ils aiment les environnements frais, avec une bonne hygrométrie et de préférence abrités du vent. Rustiques, ils pourront être installé en terre dans toutes les régions.

Comment planter le pieris ?

Préparez un trou de grande taille, large de 50 cm mais les racines étant traçantes, le trou n’a pas besoin d’être profond. Vous pouvez si besoin, selon la nature de votre terre, réaliser un mélange de terre de bruyère et de terreau de feuilles. Décompactez avec soin les racines au fond du pot avant de faire tremper la motte dans de l’eau. Une fois installé, le collet juste au niveau du sol, et la terre bien tassée, arrosez abondamment, et régulièrement durant les semaines qui suivent la plantation.
Un paillis d’écorces limite l’évaporation et garde ainsi une bonne fraîcheur au pied des arbustes, par contre élargissez bien la couche du fait de l’expansion en largeur des racines du pieris.

Les vidéos des experts
Planter le Pieris

Conseils de paysagiste : utilisations du pieris ?

Le feuillage luisant du pieris, persistant et coloré à diverses saisons, ainsi que les boutons de la future floraison, présents dès l’automne, en fait un atout charme dans de multiples situations.
Dans une haie libre, dans laquelle il pourra tenir compagnie à des arbustes à floraison estivale qu’il mettra en valeur. Appréciant les environnements ombragés, il s’installera en sous-bois, avec des végétaux partageant ses préférences de sols acides, tels les camélias, azalées et rhododendrons. Groupez plusieurs pieris de variétés différentes pour une explosion de couleurs à l’arrivée des jeunes pousses. Placez à ses pieds des pulmonaires et des bulbes de printemps qui viendront faire un contrepoint à ses couleurs.

Le pieris peut également, du fait de sa petite taille, être cultivé en bac sur une terrasse ou un balcon aussi bien qu’en pleine terre.

Attention à son feuillage toxique, aussi bien pour les hommes que pour les animaux !

Les meilleures variétés de pieris

pieris-little-heat-variegata.jpg

Pieris 'Little Heat Variegata'

Jolie variété de pieris, aux feuilles marginées de crème et délicatement teintées de rose dans leur jeune âge. Sa petite taille permet de le cultiver en bac.

pieris-mountain-fire.jpg

Pieris 'Forestii'

Pieris vigoureux, il montre au printemps de belles pousses rouge vif après une floraison parfumée.

pieris-passion.jpg

Pieris 'Passion'®

Le feuillage vert clair met en valeur la floraison en grappe d’une rare teinte rose vif.

pieris-forest-flame.jpg

Pieris 'Forest Flame'

Les pousses du printemps prennent de jolies teintes rouge clair, qui font un beau contraste avec les feuilles vert sombre de l’année passée.

pieris-sarabande.jpg

Pieris 'Sarabande'

Les jeunes feuilles de ce pieris sont teintées de bronze et virent au vert progressivement, un bel écrin pour l’abondante floraison blanche.