Arbuste de haie par excellence, le photinia place tout son intérêt dans le coloris rouge vif de ses jeunes feuilles. Très rustique et d’entretien facile, le photinia a une croissance rapide et s’adapte à tout endroit où vous souhaiterez le planter.

Où planter le photinia ?

Très tolérant, le photinia peut s’adapter à tout type de sol, mais il affiche quand même une préférence pour les sols peu calcaires.
Même s’il apprécie beaucoup une exposition bien ensoleillée qui accentuera la coloration de ses feuilles, il accepte la mi-ombre. Par contre les vents froids sont à éviter, ils risqueraient d'abîmer les jeunes feuilles, et il craint les gelées tardives.

Traditionnellement utilisé pour les haies, il est pourtant dommage de ne le cantonner qu’à ce rôle : son feuillage sombre et brillant mettant bien les fleurs en valeur, il peut être adopté dans des massifs. Non taillé, il forme un petit arbre de 3 à 4 mètres de haut (pour les variétés horticoles, les espèces type forment de vrais arbres) qui peut être planté en isolé dans un petit jardin, son feuillage persistant coloré et son port en boule ont un réel intérêt décoratif.

Une petite variété existe, le photinia "Little Red Robin", qui peut être cultivée en pot sur la terrasse ou un balcon, mais la pousse modérée de toutes les espèces et sa résistance à la taille permet toujours une culture en pot.

Comment planter le photinia ?

Les photinias seront plutôt plantés en automne, du mois de septembre au mois de décembre avec une préférence pour novembre, le printemps étant aussi une bonne période, voire l’été pour les plants en conteneur. Il faudra dans ce cas l’arroser très régulièrement.
La distance de plantation avec les autres végétaux doit être de 1 mètre. Choisir plutôt des plants en pots de moins de 3 litres, ils s’installeront plus facilement.
Un apport de compost bien mûr complète une terre de jardin bien travaillée. Ajoutez aussi du sable dans le cas où la terre serait trop argileuse. Faites longuement tremper le photinia avant la plantation et arrosez-le abondamment une fois qu’il est installé.
En pot de 30 à 40 centimètres de côté, placez une couche de drainage au fond, réalisée avec du gravier ou des billes d’argile et remplissez avec un mélange à parts égales de terreau, terre du jardin et sable.

Multiplier le photinia

L’arbuste se multiplie uniquement par boutures semi-aoûtées (étape après la tige herbacée et avant le rameau ligné), entre les mois d’août et septembre.
Des extrémités de tiges d’une dizaine de centimètres seront prélevées, sur lesquelles les feuilles seront coupées à moitié. Les boutures seront ensuite enterrées dans un mélange de terreau et de sable et laissées sous abri, à la lumière mais pas au soleil direct. Les jeunes plants devront être protégés du gel et plantés au printemps dans un pot avant d’être installés en pleine terre l’été ou l’automne suivant.