Le kaki, kaki pomme ou plaqueminier est un arbre fruitier originaire de Chine qui pousse bien dans la zone méditerranéenne. Il peut être cultivé jusqu'en Île-de-France. Toutefois, sachez que ces fruits ne mûriront bien que si l'automne reste suffisamment chaud (été indien). Peu exigeant sur le type de sol, ce dernier doit être bien drainant et le kaki doit pousser au soleil et au chaud.

Où planter le kaki

Le kaki ou plaqueminier est un arbre fruitier méditerranéen, il se cultive jusqu'en région parisienne. Il est très rustique (jusqu'à -18°C) et ne craint pas les gelées printanières tardives, car sa floraison est elle-aussi tardive. Pour des fruits bien mûrs, l'arrière-saison doit être suffisamment chaude.

Le kaki est peu exigeant sur le type de sol, s’accommodant même des sols calcaires. Il se développera toutefois mieux en sol bien drainé, un peu acide et riche en humus.

Le kaki aime les situations ensoleillées et chaudes, à l'abri des vents forts.

Quand planter le kaki

Vous pouvez mettre en place le kaki, tout au long de l'année, en évitant les périodes de gel. La période idéale reste l'automne.

Comment planter le kaki

Formez un trou de plantation deux fois plus grand que la motte à enterrer. Enrichissez la terre avec un apport de fumier ou de compost bien décomposé, couvrez de terre, puis placez la motte à enterrer au centre ; le collet doit affleurer au niveau de sol. Placez au même moment au tuteur en l'enfonçant profondément. Attachez le tronc du jeune arbre au tuteur sans serrer pour ne pas abîmer l'écorce. Et rebouchez le trou en faisant bien attention à ne pas enterrer le collet.
Formez une cuvette d'arosage, arrosez généreusement puis paillez pour garder la fraîcheur.