Fiche conseil

Plante buissonnante de garrigue, le ciste est une plante aromatique qui fleure bon la Méditerranée. Son port en boule lui permet de s’installer partout dans les jardins et sa floraison abondante apporte une belle touche de gaieté dans les rocailles ou dans un massif à partir du moment où il est au soleil et au sec.

Où planter le ciste ?

Rien ne plaît plus au ciste que les terres caillouteuses, sèches et siliceuses ou calcaires mais il s’adapte facilement à tout, mis à part aux endroits où l’eau stagne ou à l’atmosphère humide. Les terres lourdes, argileuses, qui retiennent l’eau et aussi le froid, sont à éviter absolument.

Préférez dans ce cas cultiver le ciste en pot.

Une exposition ensoleillée est idéale si elle est peu exposée aux vents violents.

Quand planter le ciste ?

Les cistes vendus en conteneur se plantent toute l’année hors période de gel, mais il est toutefois préférable de les planter à l’automne ou au printemps.

Comment planter le ciste ?

Installez le ciste dans un trou de plantation deux fois plus grand que la motte à enterrer. La distance de plantation est de 40 centimètres à 1 mètre, selon les variétés.

Les meilleures variétés de ciste et leurs utilisations au jardin

Selon les espèces, le ciste peut mesurer jusqu’à 2.50 m de haut (cistus populifolius, cistus ladanifer), il peut donc former une haie, mais aussi être utilisé en massif ou dans une rocaille.

Ciste des corbières Ciste 'Alann fradd' Ciste pourpre Ciste x pulverulentus Ciste parviflorus
Ciste des Corbières
se plaît aussi en bord de mer s’il est placé à l’abri du vent marin.
Ciste 'Alann fradd'
au printemps, grandes fleurs blanches à macule marron.
Ciste pourpre
Grandes fleurs roses tâchetées de rouge à l'aspect chiffoné
Ciste x pulverulentus
Floraison remarquable de juin à octobre recouvrant l'arbuste
Ciste parviflorus
Arbuste persistant en climat doux

- Le ciste florentinus est un arbuste rampant, il peut être utilisé en couvre-sol aussi bien que dans des massifs, bordures ou rocailles. La culture en pot lui convient aussi.
- Le ciste lauriflorius est plus rustique que les autres espèces, il résiste à des températures de -12° à -16°.

Semer le ciste

Le ciste se sème, en automne autour de la Méditerranée, plutôt au printemps dans les autres régions, mais le semis n’est pas le meilleur moyen de reproduire des pieds de ciste existants : les graines issus d’hybrides ne reproduiront pas les caractéristiques de la plante d’origine. De plus, ces graines ont une enveloppe très dure, ils mettront donc plusieurs années avant de fleurir et il faut leur faire subir des opérations pour attendrir cette enveloppe (exposition prolongée au froid et stratification). Cette dureté de la graine de ciste leur permet de résister aux incendies ravageurs du Sud de la France - on dit que le ciste est pyrophyte, sa germination est aidée par le feu. Si toutefois vous voulez vous lancer, le semis est à faire sous abri froid au printemps, en pépinière à l’automne.

Diviser le ciste

Le bouturage du ciste se pratique en août. Les boutures de 15 cm sont à récupérer sur du bois non fleuri, puis débarrassées de leurs feuilles sur le bas. Les boutures sont à placer en pépinière, à l’abri du soleil direct, dans un substrat léger et gardé humide. Au printemps suivant, vous placerez les boutures qui ont raciné dans des pots contenant un terreau ordinaire avant de les repiquer en pleine terre à l’automne.

Le marcottage est aussi possible, à la fin de l’été : repérez une branche basse dont vous inciserez légèrement l’écorce près d’un nœud. Vous pourrez couper le nouveau plant une fois que les racines seront apparues.

J'aime !