Planter la poire de terre ou yakon

Par sa forme, la poire de terre rappelle les tubercules de dahlia et de pomme de terre. Dans l'assiette, sa saveur rappelle la poire. Peu calorique, elle est, comme les topinambours, recommandée pour les diabétiques. Aimant prendre ses aises, atteignant une hauteur de 1 à 2m, la poire de terre est à réserver aux grands jardins. Un légume original à tester !

La poire de terre, Polymnia edulis, est une plante originaire d'Amérique du Sud, aux tubercules comestibles et charnus. Ces derniers ont une forme qui rappelle la poire et leur peau est rouge tachée de brun.
La poire de terre a un goût sucré rappelant celui de la poire, tout en restant pauvre en calories. Riche en inuline, elle est conseillée aux diabétiques.
En cuisine, préparez les poires de terre comme les pommes de terre : cuites à l'eau, à la vapeur... Elles se consomment également crues.

Dans quel sol planter la poire de terre ?

La poire de terre apprécie une exposition ensoleillée, un sol meuble et riche. Procurez lui beaucoup d'espace car elle aime s'épanouir en hauteur comme en largueur.

Quand planter la poire de terre ?

Plantez la après les saints de Glace, après la mi-mai. Elle reste, de ce fait, longtemps en terre, puisque sa récolte a lieu avant les grosses gelées d'hiver.

Comment planter la poire de terre ?

Les vidéos des experts
Plantation de la poire de terre

Le Yakon ou poire de terre est originaire du Pérou. Il présente un très fort développement aérien, jusque 2m de haut et sous terre, il produit de gros tubercules comestibles. La poire de terre est gélive, il est donc préférable de commencer sa culture en pot au chaud. Plantez-la en pleine terre lorsque les risques de gelées ne sont plus à craindre.
Roulez le pot pour démouler la motte. Séparez les yakons et repiquez les touffes solidaires dans une terre, préalablement enrichie de compost à l'automne (fumier ou terreau). Creusez un trou, placez la motte à la hauteur du sol, refermez et arrosez sans excès.
La plante va se développer durant tout l’été, et vous pourrez récolter les tubercules à la fin de l’automne juste avant les grosses gelées. Conservez les poires de terre dans des bacs remplis de sable, au frais et à l’ombre.