Fiche conseil

Bel arbuste semi-persistant à persistant, l’abélia offre une floraison longue, généreuse et délicate dans les blancs rosés. Il est peu exigeant et flexible quant à ses conditions de plantations et, selon les variétés, peut combler beaucoup de vos envies d’aménagement, autant en bac qu’au jardin.

Quand planter l’abélia ?

L’abélia est un arbuste relativement rustique, mais il est préférable de le planter à la fin de l’hiver, afin qu’il ait le temps de bien s’implanter avant l’hiver. Dans les régions à climat doux, vous pouvez l’installer à tout moment de l’année, en évitant bien sûr les périodes de gelées ou de sécheresse.

Où planter l’abélia ?

Cet arbuste a un faible pour les terres légères, neutres et bien drainées, mais il se fait facilement à tout type de sol, même calcaires. Il se plaira mieux en plein soleil mais il peut tout à fait s'adapter à mi-ombre, par contre un emplacement abrité du vent est préférable. En climat rigoureux, il sera judicieux de le placer près d’un mur exposé au sud et de bien protéger le pied durant l’hiver.

Comment planter l’abélia ?

Vous prendrez soin de faire tremper la motte de votre arbuste le temps de préparer son trou de plantation. Celui-ci fera le double de la motte, vous pourrez le combler avec un mélange de votre terre de jardin, de terreau ou de compost pour un apport organique, et de pouzzolane pour la perméabilité, surtout si votre terre est trop compacte. Vérifiez que les racines n’aient pas chignonné, si c’est le cas griffez-les pour les défaire, puis placez votre motte à niveau avec le sol.
Une fois le trou comblé, un arrosage copieux évitera les trous d’air entre les racines. Vous pourrez étaler une couche de paillage qui gardera la terre fraîche au pied de l’abélia.

Nos conseils en vidéo pour réussir la plantation de l'abélia

Conseils de paysagiste : utilisations de l’abélia ?

Arbuste idéal pour des haies champêtres, vous le placerez auprès d’autres arbustes à feuillage persistant. Son côté romantique s’accordera à des rosacées, comme l’églantier, la spirée ou l’aubépine mais vous pouvez aussi jouer sur les couleurs et choisir un ‘Kaléidoscope’ pour le marier avec un oranger du Mexique ‘Sundance’ ou un fusain ailé pour une haie qui ne passera pas inaperçue ! Les abélias font aussi de beaux sujets pour des massifs ou à placer en isolés pour mettre en valeur leur côté quelque peu échevelé et leurs colorations automnales.

Les variétés compactes borderont une allée ou bien une séparation alors que les prostrées se répandront par exemple dans une rocaille ou sur un talus aux côtés de conifères nains pour un joli contraste, autant l'été avec les fleurs très blanches et les jeunes pousses rouges bronze que l’automne lorsque l’abélia se parera de pourpre.
Les variétés les plus petites habilleront avec bonheur un coin de la terrasse dans un bac.

Les meilleures variétés d’abélia

Abélia 'Sherwood' Abelia confetti Abélia 'Kaléidoscope' Abélia 'Edouard Goucher' Abelia prostata
Abélia ‘Sherwood’ Abélia ‘Confetti’ Abélia ‘Kaleidoscope’ Abélia 'Edouard Goucher' Abélia 'Prostata'

Très compact, l’abélia ‘Sherwood’ se parsème de fleurs blanc rosées entre juin et septembre. Une taille naine pour cet abélia au feuillage joliment panaché parsemé de fleurs blanc rosées. Cet abélia affiche un beau feuillage coloré, panaché de vert et jaune en été puis de rouge et pourpre en automne. À port légèrement retombant, ce petit arbuste montre une belle floraison rose mauve de l’été à l’automne. Un bel abélia à port étalé, dont le feuillage vire au rouge en automne.
J'aime !