Fiche conseil

La floraison des bulbes de printemps est belle et très colorée, il faut en profiter pour réaliser de belles potées pour votre balcon ou terrasse, ou même pour égayer votre jardin. La culture de bulbes en pot est simple et vous permettra de jouer avec les couleurs et les formes tout au long du printemps.

Quels bulbes de printemps planter en pot ?

Pour une décoration longue durée de vos pots ou jardinières, jouez sur les périodes de floraison en sélectionnant vos bulbes. Les plus précoces, qui fleurissent dès le mois de février, sont les perce-neige et les crocus, voire même janvier pour les crocus 'Blue Pearl'. Un peu plus tard arrivent narcisses, tulipes, fritillaires, iris de Hollande, muscaris et jacinthes.
Narcisses, jacinthes et crocus sont bien adaptés à la culture en pot car ils sont très résistants au gel qui est plus marqué dans ces conditions de culture. Les tulipes le sont un peu moins, mais préférez les tulipes simples aux perroquets et aux tulipes doubles qui sont plus sensibles au froid.

Vous pouvez choisir des bulbes à petite végétation, comme les muscaris, leur charme n’est pas proportionnel à leur taille ! À l’achat, vérifiez que les bulbes soient sains, sans aucune trace de flétrissure, et qu’ils n’aient pas de pousses.

Comment planter les bulbes de printemps en pot ?

Suivez nos conseils en vidéo pour bien planter vos bulbes de printemps en pot

-L’utilisation de pots en terre (de bonne qualité pour ne pas qu’ils éclatent du fait du gel) est vivement conseillée : les bulbes ont horreur de l'humidité stagnante, il sont très sensibles à la pourriture. Les pots en plastiques rendent le contenant imperméable, l’air et l’humidité ne peuvent circuler, ce qui n’est pas le cas des pots en terre. Choisissez un contenant d’au moins 30 cm de profondeur.
- La mise en place d’une bonne couche de drainage assure un contenant bien perméable.
- Le substrat de plantation : ⅓ de terreau, ⅓ de sable grossier, ⅓ de terre
- Dans votre pot ou jardinière, espacez-les bulbes ou rhizomes de 3 à 5 cm suivant leur taille et enterrez-les à 2 fois leur hauteur. Il est préférable qu’il reste au moins 10 cm sous le bulbe, en effet le fond du pot est la partie la plus humide et l’on sait que le bulbe n’aime pas l’humidité.
- Un apport d’engrais à libération lente leur donnera un surplus de nutriments pour leur départ de végétation.
- Une fois que vous aurez tassé, vous pourrez arroser modérément.
- Placez votre pot au soleil et à l’abri du vent, sur terrasse ou balcon ou dans un coin du balcon et arrosez copieusement. S’il fait très froid ou pour les espèces plus sensibles, vous les protégerez avec un paillis.
- Vous arroserez peu mais régulièrement, pour ne pas lessiver le substrat.
- Une fois que les feuilles auront jauni (en attendant vous continuerez les arrosages), vous pourrez déterrer vos bulbes et les placer à l’abri et au sec jusqu’à l’automne et l’hiver prochain.

Une astuce : vous planterez vos bulbes en étages pour plus de fleurs : première couche avec des gros bulbes, qui doivent être serrés mais sans se toucher, par dessus une couche d’environ 4 cm de substrat, une deuxième couche, avec des bulbes gros à moyens, comme des narcisses, puis sur une autre couche de substrat des petits bulbes, des crocus par exemple qui n’ont pas besoin d’être enterrés profondément, puis recouvrez de 3 cm de terre.