Trucs & astuces

La sève du figuier contient des molécules, les furocoumarines, qui peuvent, au contact, provoquer irritations, phototoxicité et même photoallergie. La phototoxicité est juste une réaction au niveau de la peau, par contre la photoallergie entraîne une réponse immunitaire spécifique.


Le latex qui s’écoule de toutes les parties de l’arbre
quand on les coupe en contient, et certaines personnes peuvent être atteintes de dermatites de contact phytophotoallergique à son contact ou à celui des feuilles et/ou de réactions allergiques variées, comme des rhino-conjonctivites allergiques aux pollens, mais les réactions photoallergiques sont exceptionnelles. Généralement la réaction reste une simple dermite, appelée “dermite des prés” car elle se produit souvent lorsqu’on s’allonge dans l’herbe (de nombreux végétaux dégagent ces molécules).

Les furocoumarines sont dégagées par les végétaux au contact du soleil et de l’humidité de la peau. La réaction concerne uniquement les parties touchées par le végétal et ayant été exposées à la lumière. Elle se traite généralement par des corticoïdes.

Ces molécules se trouvent essentiellement dans 4 familles de végétaux : les Rutacées, les Apiacées, les Légumineuses et les Moracées, dont fait partie le ficus carica, le figuier.