Prunus persica 'Reine des Vergers'

Un arbre qui a la pêche du verger au balcon, et ce dans toutes les régions de France, ça existe ! Rustique, le pêcher ne demande pas plus qu’un peu de soleil sur une terre bien drainée. Ses fleurs blanches ou rosées se métamorphosent en fruits généreux et aux couleurs chaudes. Riches en vitamine C et provitamine A, rafraichissantes et savoureuses, les pêches présentent des centaines de variétés différentes. Elles se déclinent en trois groupes bien connus : pêches, brugnons et nectarines.

Un fruit gourmand qui a la pêche !

Des fleurs blanches ou rosées décoratives et toujours autofertiles apparaissent en avril-juin. Elles laissent place à de gros fruits aux couleurs chaudes qui mûrissent de juillet à septembre. Les pêches, les brugnons et les nectarines sont des variétés de pêchers. Cet arbre fruitier au port buissonnant ou arborescent, peut atteindre jusqu’à 4 à 6m de haut, mais il existe également des variétés naines, compactes et bien adaptées à la culture en pot, idéales en balcon. En plus d’une production abondante (50kg de fruits en plein vent, 25kg en palissade), le pêcher est un arbre rustique qui peut vivre de 10 à 25 ans selon les conditions d’implantation.

Comment planter son pêcher

Le pêcher se développe partout sauf quand la température atteint les -20°C. Grâce aux caractéristiques de ses différentes greffes, le pêcher pousse dans tous types de sol qui ne présentent pas d’humidité excessive et apprécie même les terres caillouteuses. Evitez cependant de le replanter dans un sol qui a déjà reçu la même espèce (sol épuisé en éléments nutritifs spécifiques au pêcher).
Il préfère les climats chauds car sa floraison précoce est menacée par les gelées tardives. Toutefois, pour les régions à hiver rigoureux, des variétés à floraison tardive existent, comme la 'Pêche de vigne jaune', le 'Charles Roux' ou la 'Sanguine Vineuse'. Le Cultivez-les en situation abritée (ex : contre un mur) et ensoleillée.
Dans le Sud, vous pouvez le cultiver en espalier exposé Sud Est à Sud Ouest pour assurer sa production en fruit.

Choisir la variété qui vous convient

Les pêchers sont tous autofertiles, une seule plante suffit donc à la production de fruits. Mais pour une meilleure récolte, il est conseillé de planter un autre pêcher à moins de 10m.
Vous trouverez votre bonheur grâce à ses nombreuses variétés, selon votre région et vos goûts (pêche, nectarine, ou brugnon ; à chair jaune ou à chair blanche).
Si vous préférez les pêches à chair jaune, la 'Pêche de vigne jaune' est douce et fondante en bouche. Grâce à sa floraison tardive, elle échappe le plus souvent aux gelées de printemps. Elle est donc particulièrement recommandée pour les régions du nord de la France.
Dans l’éventail des pêches à chair blanche, la variété 'Amsden', produit des fruits à la peau rouge, acidulés, sucrés, et juteux. Elle présente une bonne résistance à la cloque du pêcher. Sa mise à fruit est rapide, mais sa floraison est assez précoce : réservez-le aux régions chaudes.
Si vous vivez dans une région à hiver froid, optez plutôt pour le pêcher 'Charles Roux' qui donne de très bonnes pêches à peau rouge. Elle est en effet peu sensible aux gelées tardives et oppose une forte résistance aux maladies (cloque, monilia, corynéum).
Si vous penchez pour les pêches à chair rouge, la pêche 'Sanguine Vineuse' vous fera frémir de plaisir…gustatif. Sa chair est douce et spécialement fondante en bouche. Grâce à sa floraison tardive, elle est également recommandée pour les régions du nord.
Pour les amateurs de nouveautés, ‘Jalousia Ferjalou’ saura vous séduire par sa forme originale aplatie et rebondie. Aussi curieux que délicieux, son fruit rouge foncé, sucré et fondant se récolte abondamment à la mi-août.
Au balcon, vous pouvez cultiver un pêcher nain (1m de haut), comme 'Crimson®Bonfire’, qui est adapté à la culture en pot. En plus de présenter une floraison rose foncé de longue durée au printemps, il a l’avantage de produire des fruits délicieux aussi gros que ceux des variétés classiques ! Il supporte bien le froid étant donnée sa floraison tardive. Dans la même catégorie, le pêcher nain ‘Diamond ® Zaipevi’ offre de gros fruits à chair blanche.
Chez les fruits à peau lisse, la nectarine à chair jaune 'Fantasia' donne des fruits délicieux et de gros calibre, légèrement allongés, bien colorés de rouge sur fond jaune. Elle se prête bien à la taille. La nectarine ’Morton’ présente une peau rouge brillante agréable à croquer, et une chair blanche à la fois juteuse, sucrée, fondante et charnue.
Côté brugnon, 'Violet Cardinal', qui fait partie des incontournables, est adaptée aux régions froides. Sa chair blanche est à la fois juteuse, sucrée et fondante. Pour les régions du Sud, privilégiez 'Silver Lode' dont les gros brugnons produits en abondance sont juteux et parfumés.

Bien entretenir votre pêcher

Le pêcher nécessite une taille de formation et une taille de fructification.
La taille de formation vise à équilibrer le port du pêcher. Formez 3 à 5 charpentières robustes et un centre aéré. Taillez plus court si l’arbre est peu vigoureux. En palissade, créez une forme étalée en éventail en taillant régulièrement les pousses latérales.
En parallèle, appliquez une taille de fructification. Le pêcher produit sur les jeunes rameaux de l’année. Après la formation des fruits, laissez en moyenne une pêche pour 15cm de longueur de rameau. Un pincement est nécessaire. Taillez les pousses qui portent les fruits à cinq feuilles au dessus des pêches. Supprimez les feuilles qui masquent les fruits pour leur apporter un maximum de soleil.
Après la récolte, supprimez tous les rameaux de l’année précédente qui ont fructifiés, car ils ne produiront plus les années suivantes.
Pour un bon apport nutritionnel, incorporez au sol un engrais pour arbres fruitiers chaque année au printemps. Pour de plus grosses pêches, pulvérisez de l’eau sur les feuilles pendant la soirée, environ un mois avant la récolte.

Prévenir les maladies

En février, prévoyez un traitement d'hiver contre les œufs de pucerons et les araignées rouges.
Pour vous assurer une récolte aussi abondante chaque année, il faudra appliquez un traitement contre les attaques de champignons et effectuez une taille pour donner plus de lumière à l’arbre.
Lors du bourgeonnement, appliquez un traitement préventif à base de cuivre. Notamment, déposez un fongicide en mars contre la maladie criblée (coryneum), caractérisée par des taches rouges et brunes bien délimitées sur les feuilles, qui deviennent criblées de trous par la suite.
Le pêcher est très sensible à la cloque, il est nécessaire de le traiter préventivement à la bouillie bordelaise tous les 15 jours au printemps, et à l'automne, ce qui le protégera également de la maladie criblée. Pour plus de sûreté, lors de votre choix de variété, optez pour une variété résistante.
Après la cueillette, traitez avec un produit total qui luttera contre l’oïdium, la maladie criblée, la rouille et les araignées rouges. Renouvelez le traitement en aout.

Un long voyage

De la famille des Rosacées, le Prunus persica, ou fruit de Perse a une origine mystérieuse. Son nom témoigne qu’on l’a longtemps cru originaire de Perse, où il a fait escale. Le pêcher provient certainement du Nord de la Chine où on le cultivait depuis 3 000 ans avant J.-C. Les chinois le surnomme « arbre de la vie » car il symbolise l'immortalité et la fécondité.
Appréciée des Romains, qui en identifiaient déjà cinq variétés, la pêche ne connut une popularité ascendante en France que plusieurs siècles plus tard. Au XVIe siècle, la production de pêches françaises est la plus importante d’Europe. Dans le Jardin des Plantes, le pêcher fut très apprécié de Louis XIV qui favorisa la création de nouvelles variétés.

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : de 1 à 5 m
Exposition : soleil
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental 
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, argileux, sableux, riche en humus
Utilisation en jardin : grimpant, massifs, haie, isolé, alignement, bac
Couleur feuille : vert
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : blanc à rose
Niveau de soin : facile
Fruits : comestible
Type de fruit : pêche, nectarine et brugnon
Période de floraison : printemps
Mois de récolte des fruits : juillet à septembre
Utilisation : jardin, terrasse et balcon
Période de plantation : en racines nues: d’octobre à avril, hors gel.
En motte: toute l'année hors gel
Saison d'intérêt : printemps, été