Le jardinier a, lui aussi, bien besoin de vacances et de dépaysement. C'est toutefois un vrai déchirement de quitter notre petit paradis végétal pour des cieux lointains. Je vous conseille ces astuces pour vous éloigner l'esprit tranquille si aucun voisin ou ami ne se propose de vous relayer. Mais si tel est le cas, regroupez les contenants fleuris dispersés et disposez des arroseurs oscillants, branchés à poste fixe. Munissez-les de minuteurs, souvent peu onéreux et bien pratiques. Ainsi, vous faciliterez grandement sa tâche.

Au jardin d'ornement

Au jardin, une absence ne s'improvise pas. Préparez-la au moins une semaine à l'avance et sans précipitation. Commencez par arroser copieusement et, si cela n'est pas déjà fait, par épandre (toujours sur sol frais), une épaisse couche de paillis dans les massifs.

Employez de préférence la paillette de lin ou les déchets de cacao (Mulcao). A défaut, épandez vos tontes de pelouse. Massifs d'arbustes, rosiers mais aussi plantes vivaces vous en sauront gré. Faites de même à la surface des pots, bacs et jardinières avec des gravillons, de l'écorce de pin ou des galets.

Débroussaillez avant de partir en vacances

Sacrifiez les floraisons à venir des rosiers et des plantes de jardinières : taillez les fleurs fanées mais aussi les inflorescences en devenir. Au lieu d'épuiser les plantes, vous profiterez ainsi d'une belle remontée de floraison dès votre retour.

Désherbez méthodiquement les massifs. Si un coin du jardin est quelque peu délaissé, usez de la faux, de la serpe ou du rotofil (débroussailleuse à moteur) afin de supprimer tout risque de dispersion des graines. N'oubliez pas le proverbe d'un sage : "Un an de graines conduit à sept ans de désherbages".

Tondez en dernier le gazon sans pour autant lui offrir une coupe trop rase et ne vous inquiétez pas s'il devient un véritable paillasson. A moins d'être un accroc du tapis vert, et donc un esclave en puissance, vous arriverez au prix de plusieurs arrosages à le faire reverdir rapidement.

Arrosez les légumes avec des bouteilles en plastique

Au potager

Arrosez en abondance. Ménagez auparavant des cuvettes au pied des courges ou des tomates. Vous pouvez également enfoncer à leur base une bouteille renversée (dont vous aurez découpé le fond) et remplie d'eau. Elle se videra progressivement par capillarité.

Creusez des rigoles entre les rangs de haricots verts ou de céleris et, si vous disposez de paille, épandez-en généreusement entre les plantes. Cueillez les légumes, même s'ils sont un peu
jeunes, afin de ne pas fatiguer les plantes inutilement.

Balcon et potées fleuries

L'arrosage des potées et jardinières est généralement plus problématique.

Dans tous les cas, essayez de les faire tremper dans un contenant rempli d'eau, jusqu'à saturation de la terre c'est-à-dire disparition des bulles d'air apparaissant à la surface. Placez ensuite ces contenants à mi-ombre quitte à enterrer les pots les plus
petits.

Sacrifiez là encore les floraisons futures. L'alternative consiste à installer un arrosage automatique goutte-à-goutte qui se chargera, grâce à un programmateur, d'arroser à votre place.

Forts de tous ces préparatifs, nul doute que vous profiterez pleinement, ce que je vous souhaite, de vos vacances.

Philippe Ferret