Fiche conseil

Miaulement, ronronnement, feulement... le chat communique avec nous de différentes manières. Apprenez son langage pour mieux le comprendre et vivre en harmonie avec lui.

Chaque chat a son caractère et sait comment se faire comprendre de son maitre. Le chat communique par son (miaulements, ronronnements) ainsi que par les mouvements et la position de sa queue, ainsi que celles de ses oreilles et de ses yeux (pupilles dilatées ou contractées).

Les miaulements du chat

Tous les maitres seront d'accord pour dire que le chat miaule avec insistance pour réclamer sa nourriture, il est capable de vous suivre dans toute la maison en miaulant, ce qui peut vite devenir agaçant et vous presser de le nourrir pour un retour au silence. Le chat a à son registre une dizaine de miaulements différents. Son maitre apprendra vite à les différencier. Ils expriment : la demande, la peur, la plainte, les chaleurs, la douleur, la colère, le refus...

Le chaton appelle sa mère

Les miaulements qui indiquent que le chat est heureux et excité sont des miaulements continus sans vraies pauses marquées. Les miaulements qui expriment le mal-être, l'angoisse et l’inquiétude du chat sont de longs miaulements entrecoupés de longues pauses. Chez le chaton, c'est un appel de détresse lancée à sa mère.

Le ronronnement du chat

Qu'il est agréable d'entendre son chat ronronner quand on le caresse. Il a l'air si apaisé, détentu, en parfaite confiance. Le ronronnement du chat aura sur son maitre un effet similaire : il apaise, détent.

Pourtant, il arrive que le chat ronronne avant même que son maitre ne le touche, alors qu'il est dans son panier : c'est un avertissement signifiant "Je suis bien là, laisse-moi tranquille".
Le ronronnement peut aussi être émis par un chat qui soufre : les femelles lors de la mise bas ronronnent, pour se donner du courage et se rassurer.

La position des oreilles et la forme des yeux en disent long sur l'état d'esprit du chat

Les mouvements de la queue

Contrairement au chien, un chat qui remue la queue n'est pas heureux. D'ailleurs le balancement de sa queue est lancinant, et bas, celui du chien haut et vigoureux, preuve de son excitation. Quand le chat est bien, sa queue est droite, il la dresse. Par contre quand elle est basse, et en mouvement, son environnement n'est pas à son goût : présence d'un chien par exemple ou d'un autre chat qui menace son territoire. Le chat est en effet très territorial et n'admet aucun autre animal sur son territoire, sauf une femelle durant la saison des amours où les mâles peuvent se succéder chaque nuit.

Les oreilles et les yeux

- Oreilles droites, ouvertes vers l'avant, yeux ronds, pupilles contractées : le chat est bien, ni plus ni moins.
- Oreilles droites, ouvertes vers l'avant, yeux plissées, pupilles contractées : le chat est heureux, il profite de vos caresses.
- Oreilles dressées, tournées vers l'extérieur, les yeux sont froncées : le chat est en colère, et va partir se cacher dans un coin. S'accompagne d'un grondement sourd si le chat est prêt à attaquer.
- Oreilles baissées, pupilles rondes et très dilatées : le chat a peur et peut devenir très agressif, éloignez-vous ! S'accompagne de sifflements et de grondements forts.

J'aime !