Fiche conseil

Une plante grimpante comme la bignone, la clématite, le chèvrefeuille ou la bougainvillée, a besoin d'être guidée toute au long de sa croissance, surtout durant les premières années. Ainsi elle grimpe sur son support de manière contrôlée, son allure générale est harmonieuse et, qui plus est, sa floraison est optimale !

N.B.

Il est question ici des grimpantes sarmenteuses qui ont besoin d’attaches toute leur vie durant. Et également de celles qui s’enroulent naturellement sur leur support, munies de tiges dites volubiles, ou de vrilles comme la passiflore. Et non pas des grimpantes munies de ventouses ou de crampons, comme le lierre, qui s’accrochent à leur support et non pas besoin d’y être attachées. C’est la taille qui contrôlera alors leur expansion.

Un rosier grimpant palissé sur une arche.

Quand palisser ?

Dès la plantation. Lorsqu’on installe la jeune plante à proximité de son support (treillis, grillage, arche…), on y attache ses premières jeunes tiges. On les répartit de façon uniforme sur leur support, pour chercher au fil des années à couvrir et à cacher entièrement le support. Ensuite, au fur et à mesure de la croissance de la plante, les nouvelles tiges seront attachées au support.

Chez la glycine, le palissage est d’autant plus important que, naturellement, les tiges ont tendance à s’enrouler sur leur support. Il faudra donc les attacher très tôt à leur support de manière à ce qu’elles restent parallèles à celui-ci.

Lisez aussi notre fiche conseils sur la taille de la glycine

Sur quel support palisser une grimpante ?

Les supports pour grimpantes sont nombreux. Vous pouvez les palisser directement sur un grillage. Pour habiller un mur ou une clôture, optez pour les treillis à poser contre la surface. Choisissez la largeur des mailles en fonction du diamètre des tiges. S’il s’agit d’une grimpante qui se fixe à son support via des vrilles comme la vigne vierge ou la clématite le maillage peut être faible. Vous avez aussi la possibilité de faire pousser une grimpante sur une pergola, une arche, une gloriette ou un trépied. Mais également dans un bac muni d’un treillis.

Différents liens peuvent être utiliser pour palisser une grimpante à son support

Chez la glycine, le support doit être solide, optez pour du métal ou du gros bois. En effet, les tiges se lignifiant avec les années, celles-ci vont resserrer leur emprise sur leur support, si ce dernier est trop fragile, il risque de craquer.

Avec quoi la palisser ?

Pour l’esthétisme, nous vous conseillons des liens de raphia. Sinon, des liens de caoutchouc creux et ronds qui ont la particularité d’assurer leur rôle durant de nombreuses années. Faites tenir la plante à son support grâce aux liens, mais attention à ne pas serrer !

J'aime !