Fiche conseil

Il existe différentes façons de conduire la vigne sur son support. L'objectif étant de donner le maximum de grappes.

Palissez dès la plantation. La vigne s'accroche seule à son support grâce à de petits crampons.

Différents types de palissage sont possibles :
- Le cordon vertical : la forme de palissage la plus simple. Elle est idéale pour une façade ou un mur élevé. Les rameaux principaux, espacés de 80 à 100cm, s’appuient sur des fils de fer horizontaux, eux-mêmes fixés sur deux piquets verticaux ou autre (cf. schéma Piquets : autres disposition). Placez le premier fil métallique à une hauteur de 50-80cm. Les pousses latérales, espacées de 20cm, s’étalent sur les fils intermédiaires, plus fins (cf. schéma Palissage pour façade).

Autres formes de palissage de la vigne

- Le cordon horizontal : utilisé pour la formation de rangs ou pour les murs peu élevés. Plantez un piquet, renforcé par un petit piquet oblique ou autre type d’ancrage, à chaque extrémité. Placez le premier fils de fer à 60-80cm du sol, puis deux fils de fer au dessus, chacun espacés de 30cm. Différents types de formes sont possibles en cordon horizontal, dont celles-ci :
> La forme simple (cf. schéma Forme simple) : à un rameau principal (dit « bras »). Faites pousser le rameau principal à l’horizontal en taillant au dessus des bourgeons axillaires.
> Le cordon bilatéral (cf. schéma Forme bilatérale): à deux rameaux principaux de hauteurs différentes ou égales en préservant deux bourgeons opposés, puis, faites pousser le rameau principal à l’horizontal en taillant au dessus des bourgeons axillaires.

- La forme en gobelet (cf. schéma Forme en gobelet): adaptée aux milieux chauds et ensoleillés. On l’applique sur des vignes basses. On laisse pousser 4 ou 5 bras dont la forme ressemble à un bol (d’où le nom gobelet). Cette forme n’a pas besoin de palissage.

Dispositions du piquet