© photo C.Secq - SNHF
Type de maladie
Champignons
Périodes d'attaque
Été
Printemps
Parties touchées
Feuilles
Description

Plusieurs champignons sont à l'origine de cette maladie, et sont regroupés sous le terme 'oïdium'. On l'appelle aussi 'blanc', référence à la couleur que prennent les feuilles atteintes. L'oïdium créé un duvet blanchâtre et poudreux au niveau des feuilles. Il hiverne sous la forme d'un mycélium blanc, sur les rameaux. Il dissémine ses spores au printemps, aidé par les pluies et les arrosages, le vent mais également les outils du jardinier, si ceux-ci n'ont pas été nettoyés. Il atteint son pic de développement en été.

Terrain favorisant

un sol sec mais des feuilles trop humides. Développement favorisé par l’humidité de l’air (70 à 80%), une mauvaise aération au niveau du cœur de la plante et des écarts de températures importants entre le jour et la nuit.

Plantes sensibles

Arbres, arbustes, fruitiers, plantes potagères, d'intérieur, rosiers

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Conseils de traitement

Agir dès les premiers signes de la maladie. Supprimer les parties atteintes et les brûler.

Traitement écojardinage

à appliquer en été et en automne : purin de prêle ou décoction d’ail

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Gestes de culture

Dès la plantation pensez à espacer suffisamment les plants. Evitez de mouiller le feuillage lors de l'arrosage. Aérez le coeur de la plante si nécessaire. Nettoyez vos outils.

Méthodes douces

Sur les plantes sensibles, celles qui ont déjà subi une attaque.
Le lait dilué dans l’eau aux 1/10e
La décoction de prêle
Le soufre (totalement biodégradable, fongicide connu depuis l’Antiquité)

J'aime !