Tout d'abord, choisissez bien l'endroit où vous lui installez la litière ou des journaux. Séparez le lieu où il fait ses besoins de celui où il mange et de celui où il dort et joue. Le chiot apprend très tôt, par sa mère, à ne pas faire ses besoins à l’endroit du couchage, pour lui être propre signifie faire ses besoins hors du “nid”.

 

Observez votre chiot après son repas pour guetter le bon moment : il tourne en rond, renifle par terre, s'accroupit... Soyez rapide : attrapez-le et posez-le dans sa litière ou sur les journaux. Une fois sa petite affaire terminée, récompensez-le : friandises, caresses, mots d'encouragement ! Le chiot comprendra vite où vous souhaitez qu'il fasse ses besoins !

 

Mais le plus judicieux est bien sûr de lui apprendre à ne pas faire ses besoins à l’intérieur. Le sortir après qu’il ait mangé et quand il se réveille, ainsi qu’après qu’il ait joué, lui inculque que l’élimination se fait dehors. À l’extérieur, trouvez un coin calme, et ne rentrez pas tout de suite de la promenade quand il a terminé. Il est bien sûr compliqué de le sortir aussi systématiquement, en votre absence ou la nuit il utilisera donc le coin que vous lui avez installé, mais cela retardera d’autant son apprentissage de la propreté, puisqu’il sera autorisé à faire ses besoins à l’intérieur alors que c’est le contraire que l’on veut lui apprendre !