Il y a deux possibilités d’allées dans un potager :
- les allées définitives, très propres, résistantes dans le temps, mais qui figent votre potager. Le plan de celui-ci doit donc être bien réfléchi avant la conception en elle-même.

- les allées provisoires : elles seront placées aux endroits nécessaires, peuvent changer de place tous les ans voire au cours de l’année ce qui apporte une grande souplesse.
Économe, vous opterez pour de simples planches en bois.
Elles seront assez larges pour vous permettre de traverser votre potager avec une brouette. Elles seront aussi le refuge des limaces, avantage ou inconvénient, il vous faudra aller à la pêche aux mollusques au petit matin après la rosée.
Tous les paillages installés en couche épaisse, déchets de tonte, paille, carton (sans encre) présentent pas mal d’avantages : en plus de garder les pieds au sec, ils limitent la poussée des adventices, nourrissent le sol, préserve la terre du tassement, gardent l’humidité. Installer de l’herbe dans ses allées est intéressant, engrais vert cela nourrit la terre, et ça représente une bonne concurrence pour les herbes adventices.

Pour un potager plus esthétique, optez pour des dalles en bois, ou un chemin de pierre... Laissez parler votre imagination et vos envies !