Le réchauffement de la planète aidant, l'acclimatation de plantes méditerranéennes devient de plus en plus facile. Et pourquoi ne pas en profiter pour évoquer une ambiance méridionale dans un coin de son propre jardin ?

Pour ce faire, mieux vaut choisir un emplacement en plein soleil, voire même au pied d'un mur exposé plein sud afin de bénéficier un maximum de chaleur estivale. Afin de réussir une telle scène, un terrain très bien drainé est indispensable pour une bonne croissance de ces plantes pour la plupart sensibles à l'humidité hivernale.
Si votre sol n'est pas naturellement poreux, rien de plus facile que d'apporter moult gravillon ou sable grossier en surface avant d'incorporer intimement cet "amendement" sur au moins 20 cm de profondeur par un bêchage ou le passage d'une fraise.
Du reste, une fois planté, cet endroit recevra avec profit en surface un "paillis" supplémentaire du même matériau, ceci sur 7 cm environ. Cela aura un double effet. Premièrement une meilleure croissance des plantes dont le collet est alors tout particulièrement protégé de l'humidité. Deuxièmement un attrait esthétique certain. Cet environnement minéral est particulièrement dépaysant et la non démarcation des parties plantées et des cheminements instille une atmosphère naturelle. Le jardinier ou le visiteur se sent alors plus acteur que spectateur. Vous pourrez également pousser le trait jusqu'à inclure de grosses pierres par endroits afin de rehausser le relief. Dans les terres très lourdes, n'hésitez pas à constituer des massifs surélevés par rapport aux passages (voire même des buttes) et bénéficiant du même type d'apport minéral drainant.

La lavande au doux parfum

Des plantes typiques

Le choix des plantes est ensuite primordial pour conférer à ce lieu son identité végétale et donc une atmosphère à nulle autre pareille. Bien sûr, vous serez tentés d'installer un olivier. Ces derniers se montrent assez rustiques au Nord de la Loire si la situation est très abritée, quitte à protéger leur frondaison persistante les premiers hivers par un simple voile.
Parmi les végétaux les plus efficaces pour évoquer un jardin méditerranéen, recherchez les diverses lavandes odoriférantes et en particulier la curieuse lavande-papillon, le romarin rampant ou érigé, les sauges officinales mais aussi les thyms et origans. Nombre de plantes condimentaires se plairont de fait dans cet environnement. Les hélianthèmes offriront leur coussin hautement coloré en mai-juin (jaune, rouge, rose…). Songez également aux iris des jardins ou au iris nains (pumila) à la floraison brillante.

Laurier-rose

Structurez l'espace

Renforcer l'atmosphère grâce à la silhouette d'un cyprès de Provence érigé, Cupressus sempervirens, et éventuellement constituez un coin d'ombre avec un murier kagayamae aux grandes feuilles de platane, très sombres et lustrées.
En été, placez judicieusement des bacs garnis de pieds d'agrumes à rentrer dans la véranda en hiver et pourquoi pas un datura ou un cassia à l'abondante floraison estivale dorée sans oublier les incontournables lauriers-roses. Alors, il ne manque plus que le bruit des cigales !

Philippe Ferret