Fiche conseil

Les plus redoutables ennemis du jasmin sont les acariens, en particulier les pucerons et les cochenilles. Pour mieux les combattre, il est important d’agir dès les premiers signes. Ôtez alors systématiquement à la main les premiers individus.

De petites carapaces brunes ou de petites bêtes blanches sont visibles sous les feuilles, sur les pousses et les branches du jasmin

Les coupables : les cochenilles
Ces petits insectes piqueurs et suceurs de sève affaiblissent le jasmin. A long terme, la fumagine, champignon noir, envahit la plante, la rendant poisseuse et risquant de la tuer.
Le remède : pulvérisez un insecticide contre la cochenille
En prévention : Pulvérisez une solution écologique, lisez notre fiche maladie sur la cochenille

De petites bêtes ailées ou non s’agglutinent sur les boutons floraux, les feuilles s’enroulent et sont collantes et luisantes

Les coupables : les pucerons qu’ils soient verts, jaunes, noires…
Le remède : ôtez les feuilles touchées, si seulement quelques pucerons sont sur les boutons floraux enlevez les à la main. Si la plante est plus sérieusement touchée, pulvérisez de l’eau additionnée de savon noir.

Les feuilles du jasmin sont recouvertes d’un duvet blanchâtre

Le coupable : l’oïdium
Le remède : pulvérisez une décoction à base de prêle, lisez aussi notre fiche maladie sur l’oïdium
Les bons gestes, en prévention : évitez de mouiller le feuillage lors de l’arrosage.