Fiche conseil

Le cyprès résiste très bien aux maladies et à la pollution. Toutefois, il n’est pas à l’abri du chancre du cyprès et des mauvaises conditions de culture.

Les branches du cyprès brunissent, et meurent… L’arbre peut être entièrement touché et mourir lui-aussi.

Le coupable : le chancre du cyprès, un champignon microscopique qui se développe sous l’écorce

La solution : il n’existe pas de traitement curatif. Vous ne pouvez que limiter la propagation de cette maladie en éliminant à leur base les branches touchées. La croissance rapide du cyprès aura tôt fait de combler les trous laissés par cette maladie.
Si l’arbre ne peut être sauvé, coupez-le entièrement.

Attention à la contamination dans une haie de cyprès

En haie mono-espèce, si un seul arbre est touché, tous les autres seront contaminés.
Une fois la maladie identifiée, et si aucun remède n’est possible, n’hésitez pas à abattre l’arbre touché pour épargner les autres. Vous le remplacerez ultérieurement, ou ses voisins combleront le trou, taillez-les en conséquence.

Si un traitement est possible et peut sauver l’arbre, traitez également les autres de manière préventive.

Le feuillage jaunit, le cyprès semble ne plus se développer

Le coupable : un manque d’eau ;
La solution : assurez un bonne arrosage du cyprès surtout durant la première année suivant sa plantation.

 

En prévention : maintenez le sol frais et humide à son pied par un paillage minéral.

J'aime !