L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Maladies des plantes > Pucerons
Maladies des plantes  
Au secours, ma plante est malade ! Mais quel mal la ronge ? Comment la soigner ? Découvrez-le grâce à notre outil de diagnostic et à nos nombreux conseils de traitement !
© photo SNHF

Pucerons

Type: Insectes piqueurs-suceurs

Période d'attaque: Eté

Partie(s) touchée(s): feuilles, tiges

Description: Petits insectes ne dépassant pas 2mm; généralement verts, mais également noirs, bruns, jaunes, roses ou encore blanc grisâtre... Les pucerons attaquant les conifères sont plus grands, mesurant jusqu' à 6mm. Ses larves muent de nombreuses fois et laissent derrière elles leur exuvie, une fine "peau", qui s'accumulent sur les feuilles basses de la plante. Insectes piqueurs-suceurs, les pucerons transpercent les tissus cellulaires de la feuille de leur rostre et pompent sa sève, affaiblissant la plante. Passant de plantes en plantes, les pucerons sont d'importants vecteurs de maladies et de virus. Les fraisiers et les framboisiers sont les plus sensibles à cette propagation.

Symptome(s):

De petits (de 2 mm) insectes ailés, souvent verts ou noirs,  pullulent sur les tiges de la plante. Les feuilles, les jeunes tiges et les fruits se déforment et stoppent leur développement. Les rameaux et les racines se couvrent de boursouflures, favorisant le développement de chancres. Du miellat recouvre les parties touchées, la plante devient toute collante. Des fourmis se joignent aux pucerons.

 

 

Evolution

A long terme, la plante se couvre d’un champignon noir : la fumagine.

Terrain favorisant

Un climat humide aide au développement du champignon noir, la fumagine.

Plantes sensibles

agrumes, arbres, arbustes, bambous, bulbes, rosiers

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Conseils de traitement

Observez souvent vos plantes, et agissez dès l'apparition des premiers insectes.

Traitement écojardinage

Si les pucerons ne sont pas encore très nombreux sur la plante, supprimez-les à la main. Si leur nombre est trop important, pulvérisez de l’eau savonneuse, ou un mélange eau et huile d’olive qui en plus, nourrira votre plante. Ou appliquez une décoction d’ail, de fougère, d’absinthe ou de rhubarbe, ou du purin d’ortie, de rue ou de sureau.

Traitement chimique

Vaporisez un insecticide spécial anti-pucerons

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Gestes de culture

Respectez les conditions de culture spécifique à chaque plante. Evitez les apports superflus d'engrais, qui accélèrent le développement normal de la plante et la fragilisent.

Méthodes douces

Attirez ou implantez dans votre jardin leurs prédateurs naturels : chrysopes, syrphes et coccinelles.

Vos sujets préférés du moment

Produits associés

Des fleurs pour limiter les pucerons du potager 10m²

Découvrez cette prairie fleurie anti-pucerons, véritable alternative aux traitements phytosanitaires.

Des fleurs pour limiter les pucerons des rosiers 10m²

A la fois utile et belle pour mon jardin, cette prairie fleurie est également bonne pour l'environnement.

Coccifly Adalia bipunctata 15 larves contre pucerons Biotop

Le prédateur Coccifly® vous permettra d'éliminer les pucerons de vos plantes basses et arbustes de petit volume.