Votre anthurium semble malade ? Ses fleurs tombent ? Ses belles feuilles vertes ont perdues de leur éclat ? Il s'agit sûrement d'une erreur d'arrosage ! Il est alors facile d'y remédier.

L'anthurium est surtout sensible aux erreurs d'arrosage. Mieux vaut l'oublier que trop l'arroser. En reprenant de bons comportements d'arrosage, vous rendrez vite à votre anthurium toute son élégance. L'anthurium n'est-il pas réputé "increvable" ?

- Évitez toute eau calcaire pour arroser le substrat ou pulvériser sur les feuilles. L'anthurium est une plante acidophile, l'eau calcaire lui est néfaste : chlorose sur les feuilles qui se tachent de jaune le long des nervures. Privilégiez l'eau de pluie, à température ambiante (20°C). Sinon, ajoutez du vinaigre à l'eau calcaire du robinet.

- Lorsque vous pulvérisez de l'eau sur les feuilles ou que vous arrosez le substrat, faites attention à ne pas mouiller les fleurs ou spathes qui réagissent très mal au contact de l'eau : elles se tachent et fanent prématurément.

- Si l'air est trop sec, le bout des feuilles brunit et se recroqueville. Maintenez un lit de gravillons dans de l'eau sous le pot et pulvérisez de l'eau (non calcaire) sur les feuilles.

- Si au contraire les feuilles sont molles et jaunes, c'est que l'arrosage est trop fréquent. Attendez que le substrat est séché en surface avant d'arroser à nouveau.

- Attention à ne pas garder en permanence le substrat humide, l'excès d'eau entraine le pourrissement des racines et le développement de champignons parasitaires.

- Surveillez l'apparition des cochenilles, insectes nuisibles courants sur les plantes d'intérieur.

- Il peut arriver que sous leur poids, les fleurs penchent, risquant de casser leur tige, vous pouvez les maintenir droites grâce à un tuteur fin et discret.

 

Crédit photo : Office des Fleurs