Fiche conseil

L’albizia n’est pas particulièrement sensible aux parasites et aux maladies. Toutefois, il est souvent envahi par des psylles ou des cochenilles. Agissez sans tarder car la fumagine, le champignon noir, menace et aucun remède n’existe.

De petites bêtes blanches pullulent sur le revers des feuilles, ou des carapaces brunes

Les coupables : les cochenilles.
Le remède : pulvérisez un insecticide spécial contre la cochenille.
En prévention : pulvérisez un mélange spécial à base de bière, d’alcool à brûler… Pour en savoir plus, lisez notre fiche maladie sur la cochenille.

De minuscules insectes grignotent les feuilles de l’albizia, les fleurs puis les gousses. Une substance collante recouvre les feuilles, qui se déforment, s’enroulent, roussissent avant de tomber prématurément.

Les coupables : les psylles.
Le remède : Coupez et débarrassez-vous des parties abimées. La vie de l’albizia est rarement mise en péril.
En prévention : Limitez les apports d’engrais azotés. Pour en savoir plus, lisez notre fiche maladie sur la psylle.

Un champignon noir envahit les feuilles de l’albizia, il fait suite aux invasions de psylles ou de cochenilles.

La coupable : la Fumagine.
Le remède : il n’existe pas de solution curative. Tout se joue en prévention.
En prévention : Nettoyez les feuilles avec un jet d’eau suffisamment puissant, sans pour autant abîmer les feuilles. Ne laissez pas les invasions de cochenilles et de psylles prendre de l’ampleur. Pour en savoir plus, lisez notre fiche maladie sur la fumagine.

Des bourrelets se sont formés sur le tronc et les branches de l’arbre.

Le coupable : le Chancre.
Le remède : coupez les branches de petit diamètre. Curez celles de gros diamètre au niveau du chancre en allant suffisamment en profondeur pour retrouver le bois sain. Finissez par appliquer un mastic cicatrisant sur la plaie.

Les branches présentent des lésions, elles se dessèchent, l’écorce éclate.

Le coupable : la maladie du corail.
Le remède : éliminez toutes les parties atteintes.
En prévention : pulvérisez de la bouillie bordelaise.

Les feuilles de l’albizia semblent fanées pourtant elles restent accrochées à l’arbre. Les branches sont recouvertes d’une poussière rosée.

La coupable : la fusariose
Le remède : éliminez toutes les parties atteintes pour éviter la propagation de la maladie.

Le feuillage se replie sur lui-même, puis jaunit.

La cause : le manque d’eau
Le remède : apportez un arrosoir d’eau au pied de l’albizia, et si les pluies ne viennent pas, renouvelez l’opération.

J'aime !