limace
Type de maladie
Mollusques
Périodes d'attaque
Printemps
Automne
Parties touchées
Feuilles
Fleurs
Tiges
Description

La plus nuisible est la limace grise. D'autres espèces sévissent dans les jardins néanmoins : la limace noire, la limace horticole et les grandes limaces.

Évolution

La limace se protège sous terre pendant la journée. Elle pond des œufs par centaine. Même s'il est difficile de s'en débarrasser complétement et pour toujours, une température trop basse peut la tuer.

Terrain favorisant

En serre et en culture irriguée principalement mais également dans au potager.

Les limaces s'attaquent aux semis, aux plantules, aux plants légumiers, notamment au chou, aux fraises, à la salade, aux tubercules de pommes de terre et aux bulbes de tulipe.

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Traitement écojardinage

Il s'agit d'épandre des granulés au phosphate ferrique ou une solution de nématodes auxiliaires. Cette dernière est particulièrement efficace car elle permet de faire disparaître une bonne partie des limaces souterraines jusqu'à six semaines.

Suivez nos conseils en vidéo sur la lutte naturelle contre les limaces

Traitement chimique

Les granulés anti-limaces agissant sur le système nerveux ou provoquant une désydratation sont efficaces mais à utiliser avec précaution car ils peuvent empoisonner les animaux domestiques.

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Gestes de culture

Il faut protéger les plantes vulnérables ( jeunes semis, nouvelles pousses ) des morsures de limaces. Attirez les oiseaux, mangeurs de limaces, avec des haies attractives et des arbustes à baies ( amélanchier, arbousier, cornouiller, cotonéaster, troène, viorne ) autour de votre potager.Evitez de chasser certains prédateurs des limaces comme le staphynlins et les carabes. Le labour automnal permet d'exposer les limaces à ses prédateurs et au froid.

Le labour d'été est davantage utile pour ramener les oeufs sensibles en surface où il fait chaud et sec. Méfiez vous des paillis organiques, qui malgré leurs qualités ( préservation de l'humidité, protection contre les mauvaises herbes) sont des nids de reproduction des limaces. Enfin, étalez régulièrement de la cendre de bois ou de la chaux pour nuire à leur déplacement.

Méthodes douces

Pour se rendre compte de l'activité des limaces avant de passer à l'attaque : testez-les ! Installez un piège à limaces à base de bière ( pot à moitié rempli de bière enterré dans le sol ). Disposez des carottes sous un pot de fleurs. Enfin, déposez des granulés anti-limace sur un sac de toile. Maintenez un espace propre en éliminant les résidus de culture et les mauvaises herbes.