Qui soupçonnerait le grand yucca du salon d'être toxique ? Le chaton qui joue avec les fleurs de l'azalée risque de terribles troubles digestifs... Les jeunes enfants qui portent à leur bouche les jolies baies rouges du cotonéaster ou du buisson-ardent aussi. Attention ! Il y a danger. Connaitre la toxicité des plantes de votre jardin et de votre maison est important pour la sécurité des jeunes enfants et de tous les animaux domestiques.

Sommaire

Les plantes toxiques du jardin

Les plantes toxiques de la maison

Les plantes toxiques sauvages

Que faire en cas d'intoxication (soupçonnée ou avérée)

 

Le saviez-vous ? La majorité des intoxications sont dues aux produits phytosanitaires (34%), aux médicaments (23%). Les intoxications aux plantes représentant 14% des intoxications en général.

Toutefois, pour qu'une intoxication aux plantes soit mortelle, la dose ingérée doit être conséquente. Le plus souvent, le goût en bouche de la plante toxique rebute, et est suivi d'un vomissement qui élimine en grande partie le poison. Un rétablissement est visible alors en quelques jours.

Toutes les parties du Laurier-rose sont toxiques !

Les plantes toxiques du jardin

Prenez quelques précautions au jardin, pour protéger vos animaux des plantes toxiques. Ainsi, portez des gants de jardinage lorsque vous travaillez au jardin, et retirez-les pour caresser votre animal. Ne le laissez pas s'approcher des plantes fraichement taillées (à cause de la sève, résine ou latex toxiques). Couvrez votre compost pour qu'il ne soit pas accessible à vos animaux, de même ne laissez pas à leur portée fruits, graines, bulbes...

Voici la liste non-exhaustive des plantes les plus toxiques des jardins, et dont il faut tenir éloigner les animaux, comme les jeunes enfants :
- Parmi les arbustes et arbres : robinier faux acacia, cytise, laurier-rose, daphné, lilas, hortensia, houx, if, laurier-cerise, cotoneaster , pyracantha, euphorbe, buis, azalées et rhododendrons. Attention en particulier à leur sève et à leurs graines.
- Parmi les plantes herbacées, vivaces et annuelles : primevère, ancolie, anémone, aconit, digitale, œillet, renoncule, datura, ricin. Attention en particulier aux rhizomes des cyclamens, muguets et iris.
- Parmi les bulbes à fleurs : arum, tulipe, jacinthe, narcisse et jonquille, colchique, crocus, amaryllis, Hippeastrum, Clivia, Crinum, perce-neige.
- Parmi les plantes grimpantes : glycine, faux jasmin Trachelospermum, jasmin, ipomée, clématite, lierre, chèvrefeuille.
- Parmi les plantes du potager : les bulbes d'ail, d'oignon et d'échalote sont toxiques pour les animaux, ainsi que les agrumes, avocats, choux, fèves, haricots crus, aubergines crues, persil, physalis, piments, poireaux, rhubarbe, safran, tomates vertes, les noyaux d'abricot, d'amandes, les pépins de pommes. Attention lorsque vous cuisinez !

Le saviez-vous ? Le chocolat est mortel pour les chats, chiens et petits rongeurs comme le lapin, le cochon d'Inde, le hamster... N'en donnez jamais à votre animal.

Ne laissez vos animaux machouiller les feuilles du Syngonium

Les plantes toxiques de la maison

Assurez-vous de bien connaitre le nom de toutes les plantes que vous avez chez vous. Placez les plus petits sujets en hauteur, qu'ils ne soient pas accessibles aux animaux et aux jeunes enfants. Si vous avez de jeunes animaux, ne laissez pas de plantes vertes dans la même pièce. Lavez-vous les mains après avoir touché une plante. Une fleur coupée en vase est toujours toxique, méfiez-vous des animaux qui boivent l'eau des vases ! Les bonsaï sont aussi toxiques que les arbres et plantes dont ils sont issus. C'est la sève des plantes vertes qui causent le plus de dommages : en mâchouillant les feuilles et tiges, les animaux mettent en contact leurs tissus avec le latex causant des irritations au niveau de la bouche, touchant ensuite le pharynx (gênes respiratoires), l'estomac (vomissements) mais aussi la peau et la cornée de l’œil en cas de projections.

Voici la liste non-exhaustive des plantes les plus toxiques de nos intérieurs :
Dieffenbachia, Alocasia, Anthurium, Caladium, Monstera deliciosa, Philodendron, Zantedeschia, Ficus, Chlorophytum, sansevière, Yucca, Croton, Poinsettia, pommier d’amour (Solanum capsicastrum), Syngonium.

Le bouton d'or est toxique, attention aux jeunes enfants

Les plantes toxiques sauvages

Gardez votre chien toujours à vue, surveillez de très bien les jeunes chiots. Ne les laissez pas mâchouiller de plantes, même connues (elles peuvent avoir reçue un traitement chimique).

Voici la liste non-exhaustive des plantes sauvages les plus toxiques :
Sceau de Salomon, morelle noire, datura, belladone, tabac, ortie (irritant au toucher), violette de montagne, grande ciguë, boutons d’or, gui (Viscum Album), certains champignons.

Que faire en cas d'intoxication (soupçonnée ou avérée)

Si vous observez un comportement suspect et un de ses symptômes : vomissement, diarrhée, irritation buccale, troubles du rythme cardiaque, dépression, excitation, convulsion... votre animal s'est sans doute intoxiqué.

Que faire ? Appelez le centre anti-poison le plus proche. Amenez-le en urgence au vétérinaire, avec la plante en cause. Laissez votre animal au repos, observez son comportement

Que ne pas faire ? Tentez de le soigner par ses propres moyens, de lui donner des médicaments pour humains ou animaux, ne pas faire de garrot, ne pas faire vomir, ne pas donner de lait