Le parfum est un des plus beaux atours d'une rose. Pourtant, durant de nombreuses années, les obtenteurs et rosiéristes ne faisaient pas grand cas de cet attrait supplémentaire. Ils se sont largement amendés depuis et proposent tous des variétés particulièrement odorantes et qui, donc, concurrencent sur ce point les plus belles roses anciennes. Un groupe cependant demeure dans son ensemble peu parfumé, il s'agit des rosiers buissons à fleurs groupées et les classiques polyanthas (mis à part 'Carte blanche', blanc pur ou 'Manou Meilland', rose mauve foncé).

Rosier 'Papa Meilland®' Meicesar

La gloire des bouquets

Les roses en buisson et à grosses fleurs demeurent les reines incontestées des bouquets. Parmi celles-ci, je vous conseille les plus odoriférantes. Ainsi, l'ancienne 'Papa Meilland' d'un rouge foncé de velours fait toujours référence; le rosier 'Dino de Laurentiis', aux fleurs rouge à port érigé ; Le rosier 'Blanche de Castille' dévoile son blanc pur et un parfum fruité de pamplemousse ; le rosier 'Georges Denjean' et son parfum unique aux notes d'orange sanguine, cannelle, clou de girofle, rose de damas ; 'Jardins de Bagatelle', se distingue par le blanc crème teinté de rose de ses fleurs qui lancent de suaves exhalaisons ; 'Charles de Gaulle', d'un étrange mais magnifique lilas pourpré, est particulièrement originale, quant au rosier 'Pullman Orient Express®', son coloris inédit jaune ourlé de rose et son parfum fruité aux notes de thé n'est pas une galéjade.

Rosier 'Pullman Orient Express®'

Des pampres parfumés : les grimpants

Lorsque les rosiers grimpants viennent à fleurir, l'abondance de leurs corolles déclenche des vagues de parfum intense. Du moins en est-il ainsi pour les variétés les plus odorantes comme 'Colette' à petites fleurs rose empire, ombrées d'ocre et très résistantes à la pluie ; 'Pierre de Ronsard' est incontournable pour ses roses-choux désuètes, rose carné, au parfum léger ; 'Albertine' est une variété vigoureuse et peu épineuse à fleurs à quartiers, plates, rose foncé ; 'Aloha' mime les plus belles fleurs à bouquet, d'un ton rose vif et uniforme ; 'Guinée' préfère la mi-ombre qui empêche ses corolle d'un rouge presque noir de se flétrir trop vite ; 'New Dawn' est très remontant et propose des bouquets rose tendre alors que 'Sombreuil' nous ravit par ses fleurs friponnes, d'un blanc ombré de rose.

Rosier grimpant 'Pierre de Ronsard®' Meiviolin

Les roses "rétro"

Rappelons que nombre de roses modernes, issues de croisements avec les roses anciennes, nous gratifient d'une floraison remontante sur des plantes vigoureuses et saines mais surtout des fleurs doubles à l'aspect joliment suranné.
Parmi celles-ci, notons les plus gratifiantes et parfumées : 'Auguste Renoir', plate à quartiers, rose bengale ; 'Toulouse Lautrec', jaune d'or, ébouriffée ; 'Claudia Cardinale', jaune ambré à pétales légèrement pointus ; 'Jardins de Vieils Maison', rose à cœur ambré, au parfum fruité ; 'Martine Guillot', rose pâle chamoisé ou 'Reine Sammut' rose framboise à revers doré.

Les géraniums vivaces se marient bien avec les rosiers

Désuètes, les roses anciennes

Sans façons, ce sont les roses des jardins de nos grands-mères qui nous remémorent tant de bons souvenirs. Ainsi, les rosiers du groupe rugosa sont vraiment inratables, vigoureux, sains et florifères. 'Blanc double de Coubert' par exemple montre des fleurs doubles, d'un blanc immaculé. Elles contrastent joliment avec 'Rose à Parfum de l'Haÿ', au teint rose vif.

Parmi les rosiers dont les boutons sont enfouis sous une mousse odoriférante, je ne pourrais me passer de 'Quatre Saisons Blanc Mousseux', bien remontant, rose palissant très clair ou bien de 'Salet', enjuponné également de rose.
Les rosiers de Damas comptent parmi les plus parfumés. Ainsi, 'Kazanlik', de couleur rose vif, est traditionnellement cultivé pour la parfumerie au Moyen Orient tandis que 'Mme Hardy' exhibe un teint blanc pur. 'Fantin Latour', un cent-feuilles s'épanouit en quartiers serrés, d'un rose délicat ; 'Gros Provins Panaché', du groupe des galliques se démarque par ses corolles pleines toutes en rondeurs, pourpres superbement panachées de rose et de blanc. 'Queen of Bourbons' enfin n'est qu'une débauche de fleurs semi-doubles, d'un ivoire éclaboussé de carmin, en juin.

Mariez-les

Les roses parfumées, comme toutes les roses du reste, seront placées à leur avantage parmi un aréopage de plantes vivaces en tout genre. Veillez simplement à choisir ces dernières parmi les espèces non parfumées afin de ne pas dénaturer les senteurs subtiles de vos rosiers.
De même, vous éviterez l'emploi à proximité des plantes officinales et condimentaires qui sont le plus souvent odoriférantes. Ainsi, vous pourrez porter votre choix sur les digitales, les delphiniums, les pavots, les marguerites… mais aussi les graminées.
Pensez également aux bulbes de printemps et d'été qui sont aussi de parfaits compagnons pour les rosiers parfumés.

Les bonnes compagnes des rosiers parfumés :

Lisez aussi notre dossier sur les rosiers et leurs plantes compagnes

 

Philippe Ferret