La moindre fleur qui s'épanouit dans le froid de l'hiver, capable d'éclore sous la neige et d'affronter sans faillir le gel est perçu comme un véritable miracle ! Et oui, elles existent ces fleurs qui ne craignent pas le froid et qui font de l'hiver une belle saison au jardin ! Découvrez les 10 plus belles fleurs de l'hiver.

Les 10 plus belles fleurs de l'hiver

1- L'hellébore

L'incontournable rose de Noël, Helleborus de son nom latin, est la fleur la plus surprenante. Cette vivace se décline en blanc ou rosé pour les plus discrètes. Les plus audacieuses se colorent de pourpre, violet foncé, et constrastent avec le blanc du manteau neigeux !

Connaissez-vous sa légende ? Retrouvez-la dans notre fiche conseils qui vous apprend aussi comment réussir sa plantation.

2- Le jasmin d'hiver

Jasmin d'hiver

Cette belle plante grimpante est capable de résister à des températures froides jusqu'à-15°C. D'un beau jaune illuminant le jardin, ses petites fleurs naissent sur les tiges et le bois sans feuilles, rendant sa floraison encore plus spectaculaire.

3- Le mahonia exotique

Vous apprécierez avant tout leur belle prestance tout asiatique. Les branches dressées font office de troncs et sont garnies, en hauteur, de verticilles de feuilles persistantes aux nombreuses folioles coriaces et piquantes, évoquant les houx. C'est en hiver que cet écrin de feuillage porte en son faîte des fleurs jaunes assemblées en épis rayonnants. Elles exhalent alentour des effluves de muguet au moindre redoux. Mahonia x media a ainsi donné plusieurs variétés telles que 'Charity' ou 'Winter Sun' hautes jusqu'à 4 m en situation abritée. Rusticité bonne, jusqu'à -18°. Prévoir un sol profond et humifère.

4- La viorne hivernale

Viorne obier 'Aurora'

Parmi les très nombreuses espèces de Viburnum, certaines se distinguent par une floraison très hâtive, en hiver, au profit du moindre redoux. Ainsi, Viburnum x bodnantense 'Dawn' s'épanouit avant l'apparition de ses feuilles et si ses fleurs en petits bouquets, roses, sont discrètes, elles compensent par un délicat parfum épicé à apprécier de près. Il faudra attendre mars-avril pour profiter des viornes carlesii et x carlcephalum aux fleurs blanches très parfumées, mais offertes en gros bouquets bien présents. Plantation en toutes terres peu sèches et au soleil ou mi-ombre. Hauteur 3 m.

5- Le chimonanthe précoce

Chimonanthus praecox

Arbuste suranné, mais trop craquant par sa floraison défiant les frimas. Bosquet étalé de 3 m en tous sens au feuillage caduc et fleurs jaunes, aux pétales cireux, disposées en bouquets le long des branches nues. Parfum divin, chaud et épicé. Installez-le à mi-ombre en sol humifère et pas trop sec en été.

6- Le chèvrefeuille d'hiver

Plusieurs espèces arbustives se disputent dans ce vaste genre la palme du parfum le plus précoce. Ces gros buissons amples de 2,50 m montrent un feuillage dense, mais caduc. C'est en hiver, février-mars, que leurs branches encore nues de leurs feuilles se parent de petits bouquets épars de fleurs blanches, cireuses, au parfum prégnant. Le port dressé des jeunes plantes s'assouplit avec l'âge. Adoptez ainsi le bien nommé Lonicera fragrantissima ou bien Lonicera x purpusii. Installez-les en sol riche, pas trop sec et à mi-ombre.

Daphné parfumée 'Aureomarginata'

7- Le joli daphné

Peut-être succomberez-vous au bois-joli, Daphne mezereum, arbuste au port dressé et feuilles caduques épanouies en manchons de corolles roses ou blanches, dès février-mars. Haut de 1,50 m, il fera merveille parmi des bruyères d'hiver. Si vous préférez les coussins plus compacts et larges, aux feuilles persistantes, optez pour Daphne odora 'Aureo-marginata' qui conjugue une panachure discrète des feuilles et des fleurs en bouquets terminaux, blanches à revers rose, cireuses et délicieusement parfumées. Installez-les en sol humifère, souple et restant frais en été, à mi-ombre.

8- L'hamamélis

Hamamélis hybride 'Jelena'

Ces arbustes montrent un port évasé et de grandes feuilles caduques, arrondies et assumant de superbes couleurs automnales. Toutefois, c'est au sortir de l'hiver, mars-avril que les branches encore nues se parent de glomérules de fleurs en banderilles jaunes ou orangées, au délicieux parfum sucré, emplissant l'air du sous-bois. Plantez-les en sol humifère, non calcaire, souple et frais, à mi-ombre. Escomptez 2 x 2,50 m.

9- L'osmanthe à feuilles de houx

Osmanthe à feuilles de houx 'Tricolor'

Cet arbuste cousin des houx est précieux pour son feuillage persistant, non piquant, et supportant bien la taille permettant d'en faire de jolies topiaires. C'est en mars-avril que l'on détecte par leur parfum puissant leurs petites fleurs blanches nichées à l'aisselle des feuilles. Installez-le à mi-ombre ou au soleil en sol humifère et bien drainé.

10- Le camélia

Ce sont les arbustes rois de l'hiver, capables au jardin d'assurer une succession de floraisons de novembre à avril à commencer par les variétés de Camellias sasanqua, souvent parfumées et aux fleurs souvent simples et candides, mais non moins colorées. Leur feuillage est aussi moins lourd que celui des camellias classiques.

Camélia d'automne 'Showa No Sakae

Ensuite les variétés de camellias du Japon, innombrables et aux formes de fleurs si variées, composent le gros des troupes avec des fleurs aux coloris et dispositions simples, raffinées, purement géométriques ou encore ébouriffées.
A cela s'ajoutent les formes à fleur de pivoine ou encore à cœur d'anémone. Il y en a assurément pour tous les goûts. En dernier lieu, plus tardifs (en avril-mai), les camellias x williamsii assurent un spectacle éblouissant par leur incroyable floribondité. Plantez tous les camellias en sol souple et humifère, plutôt acide, et arrosez-les d'une eau non calcaire. Installez-les à mi-ombre ou bien au soleil couchant. Proscrivez le soleil levant et les situations cuisantes au zénith. Retrouvez nos conseils pour réussir la plantation des camélias.

Philippe Ferret