coquelicots été

Leçon de jardinage : 12 conseils de pro pour réussir ses semis

Chacun peut aisément s'adonner à la magie des semis à sa manière. Les plus audacieux, équipés d'une miniserre ou bien profitant de l'ambiance feutrée d'une véranda , effectuent tôt en saison des semis "a chaud" de plantes exotiques ou annuelles demandant un démarrage à la chaleur comme les pélargoniums, les bégonias, les cannas.

1- Choisissez un substrat spécifique, pauvre pas trop pulvérulent et surtout très poreux. Au besoin incorporez intimement du sable grossier pour compenser.

2- Prenez garde de ne pas commencer trop tôt au risque de ne plus savoir où caser, faute de place, les plantules tout frais repiquées en pots individuels.

3- Lorsqu'il s'agit de semer des grosses graines, préférez le semis en poquet, en disposant deux à trois semences dans un godet ou une pastille Jiffy en tourbe compressée.

4- D'ailleurs, les grosses graines dures comme celles des pois de senteur germeront plus rapidement si vous les trempez une nuit entière dans de l'eau tiède afin de ramollir leur enveloppe.

5- Enveloppez les pots ou terrines d'un voile de forçage en intissé qui évitera les coups de chaleur, un fort ensoleillement tout en maintenant juste ce qu'il faut d'humidité.

6- Afin d'éviter les risques de pourriture (fonte) de vos semis, arrosez parcimonieusement et aérez-les périodiquement.

7- Vous pouvez aussi, préventivement, tamiser une fine couche de sable ou de charbon de bois pilé en surface des caissettes ou terrines.

8- Une des causes courantes d'échec réside dans la densité du semis. Mélangez donc préalablement vos semences à du sable grossier ou bien des "graines" de couscous ou bien employez un semoir afin de répartir les graines idéalement.

9- Une fois les semis effectués, déposez précautionneusement les contenants dans un récipient rempli d'un fond d'eau afin d'humecter complètement le substrat par imbibition. Arrosez ensuite à l'aide un pulvérisateur pour ne pas déranger les semences.

10- Après la levée, ne tardez pas à procéder au repiquage, peu après l'apparition de jeunes feuilles vraies bien formées et avant que les plantules ne s'étiolent, trop serrées, par manque de lumière, situation propice au développement de champignons.

11- Gare ensuite aux plantes grimpantes qui ont tôt fait d'enchevêtrer leurs tiges volubiles. Placez-les godets à bonne distance les uns des autres.

12- Endurcissez progressivement les plantes (sortez-les à l'ombre par beau temps) avant des les planter définitivement dehors, lorsque les gelées en sont plus à craindre.

Philippe Ferret