Fiche conseil

Les températures chutent ! Les poules sont capables de supporter le froid si leur poulailler est bien isolé, et les poules sont nourries en conséquence. Aidez vos poules à passer l'hiver sans souci.

Les poules et le froid

Sachez-le les bonnes grosses poules rousses sont plus résistantes au froid que les délicates poules soies. D’ailleurs certaines races de poules continuent de pondre en hiver alors que d’autres non.
Au début de l’automne, les poules muent pour renouveler leur plumage. Elles s’habillent alors de leur plumage d’hiver plus fournie que celui de l’été et qui leur permet de ne pas craindre le froid.

Isoler le poulailler en hiver

C’est l’humidité le danger plus que le froid. Avant tout les poules doivent rester au sec, elles supporteront beaucoup mieux l’hiver ainsi. Contrôlez régulièrement la litière pour vous assurer qu’elle est sèche, et doublez-la pour qu’elle emmagasine mieux la chaleur.
Assurez-vous que le sol ne soit pas humide, et le toit non percé. Veillez à l’entretien régulier du poulailler pour garder un intérieur sec.

Empêchez tous courants d’air dans le poulailler : doublez les parois avec des plaques de polystyrène, du plastique à bulles… Recouvrez le poulailler d’une grande bâche d’hiver, pour leur faire comme une tente.
Pour autant, ne bouchez pas les ouvertures ! L’air doit toujours circuler dans le poulailler, pour la bonne santé des poules.

Un chauffage dans le poulailler en hiver : une bonne idée ? (lisez l’astuce)

Nourrir les poules en hiver

Ne lésinez pas sur l'alimentation, les poules ont besoin de prendre des forces pour affronter le froid hivernal : privilégiez les pâtées riches en protéines. Apportez plus de maïs dans leur ration quotidienne. Conservez-leur une alimentation équilibrée, capable de répondre à tous leurs besoins et d’éviter les carences.
Pour aider les poules à passer sereinement l'hiver, donnez leur un complément alimentaire multi-vitamines.

Assurez-vous également qu'elles aient toujours de l'eau non gelée à leur disposition : renouvelez-la au moins 2 fois par jour. Vous pouvez leur donner de l’eau tiède à boire (pas bouillante ni chaude).

Le parcours

Les poules doivent disposer d’un abri supplémentaire sur leur parcours : quelques tasseaux recouverts d’une bâche extérieur où elles seront au sec et à l’abri des vents froids.

La neige

Par temps neigeux, les poules peuvent hésiter à mettre le bec hors du poulailler. N'hésitez pas à leur ménager un parcours dans la neige. Ôtez aussi la neige accumulée sur le toit des poulaillers si la couche devient trop lourde pour le toit (sinon laissez-la elle isole très bien le toit), sur les filets et grillages.

Le gel, les grands froids

Attention, dans le cas de températures très basses, la crête, les barbillons et les pattes de vos protégées peuvent geler ! Prévenez ce souci en les enduisant de vaseline chaque jour de très grand froid annoncé.

Et les oeufs ? Est-ce qu'ils peuvent geler ? (lisez notre astuce)

J'aime !