L’oignon se déguste aussi bien comme légume qu’en tant qu’aromate et il est de culture aisée. Il est pourtant nécessaire de lui trouver la bonne place sur les planches potagères, une terre comme il aime avec une bonne compagnie et du soleil, faute de quoi il vous boudera !

Le meilleur emplacement pour les oignons
  • La parcelle prévue pour les oignons sera ameublie et débarrassée des racines et cailloux. La terre doit être légère et calcaire, de préférence siliceuse voire silico argileuse. Si elle est argileuse, ils doivent être installés sur butte, avec un mélange de terre du jardin et de sable, pour un indispensable bon drainage. L’humidité qui remonte par capillarité est suffisante même sur butte, les bulbes n’aiment pas l’humidité en excès qui les fait pourrir. Pas de fertilisation avant la plantation, les oignons n’aiment pas les fumures récente. Pour autant, ils apprécieront un sol amendé une année auparavant.
  • Ils se plantent au soleil.
  • Les oignons se plantent dans toutes les régions, même si les périodes de plantation sont plus limitées dans les régions où les hivers sont rigoureux. Ils se plaisent également en montagne, mais leur climat de prédilection leur offre douceur et faible taux d’hygrométrie.
  • La rotation des cultures est importante, évitez de les planter après des légumes graines, haricots et autres fabacées qui ont la particularité de puiser l’azote de l’air pour le rendre au sol. Ils passeront par contre après des légumes racines. Une fois la parcelle vidée des bulbes, vous attendrez 4 à 5 ans avant d’y remettre des alliacées, vous pourrez planter à leur place des légumes fruits.
  • Il faut les éloigner de toutes les fabacées, des pommes de terre, des asperges et des aubergines, par contre ils apprécient la compagnie de l’ail, du persil, des carottes et courgettes, des concombres, des tomates, poivrons, radis, salades.