La première fleur apparue sur Terre il y a 100 millions d'années. Les moines bouddhistes le plantaient autour de leur temple en symbole de pureté. Aujourd'hui, le magnolia représente l'amour de la nature, et la gaieté.

"Je t'aime un peu, beaucoup, à la folie…". Cette fleur servit pendant longtemps d'instrument de mesure de l'amour pour ceux qui se comptaient fleurette à travers champ. Sa couleur et sa simplicité lui confèrent aussi les valeurs d'innocence et de pureté.

Minthe était une nymphe de la mythologie grecque. Perséphone l'avait changé en plante, la menthe, jalouse du regard que son mari Hadès, dieu des enfers, lui portait. La menthe est le symbole de la sagesse, si elle est poivrée elle est associée à la chaleur des sentiments.

Symbole d'une sensibilité excessive, de la fragilité mais aussi de la sécurité, le mimosa est la fleur officielle de la ville de Mandelieu-La-Napoule, à côté de Cannes. Un bouquet de fleurs coupées de mimosa signifie: « je doute de votre amour ».

Le muflier ou gueule de loup est connu depuis l'Antiquité, son fruit serait une puissante amulette pouvant empêcher à son proteur les empoisonnements. Le muflier symbolise le désir.

Aussi baptisé clochette des bois, lis de mai, lis des vallées ou gazon du Parnasse. Cette dernière appellation lui vient de la légende selon laquelle Apollon le créa pour tapisser le sol du Parnasse, où vivaient les Muses, Quant au nom de muguet, dérivé du latin muscus ("musc"), il fait allusion à son parfum suave, légèrement musqué. Le muguet est tout bonnement un gage de bonheur, que l'on offre les premiers jours de mai.

On raconte qu'au Moyen Age, en Allemagne, un chevalier et sa dame se promenaient au bord d'une rivière. Le chevalier se baissa pour cueillir une fleur de myosotis et bascula dans l'eau. Mais, avant d'être emporté par le courant, il eut le temps de jeter la fleur à sa dame en lui criant : "Ne m'oubliez pas !".

Dans la mythologie grecque, Narcisse, avant d'être changé en fleur, était un beau jeune homme éperdument amoureux de lui-même, qui ne cessait d'interroger son reflet à la surface de l'eau. C'est peut-être à cause de sa prédilection pour les berges et autres lieux humides et sa façon naturelle de se pencher que cette fleur rappelle le mythe grec et désigne l'amour de soi, voire l'égoïsme forcené.

De 1789 en France à 1975 au Portugal, voilà une fleur révolutionnaire ! C'est aussi l'une des plus romanesques : l'œillet évoque la passion lorsqu'il est blanc et la passion partagée lorsqu'il est rouge. C'est d'ailleurs un œillet rouge qui tombe dans le cachot de Don José au dernier acte de Carmen. Cette fleur fut aussi le premier badge de la société occidentale ; on l'arborait à sa boutonnière en signe de reconnaissance. Attention, pour certaines personnes superstitieuses, l'œillet porterait malheur. Renseignez-vous discrètement avant de l'offrir à quelqu'un que vous connaissez mal, ou abstenez-vous !

La légende veut qu'un différend ait opposé Athéna, déesse protectrice des arts et de la paix, à Poséidon, dieu de la mer, autour de la domination de l'Attique. Athéna fit pousser un olivier chargé de fruits. C'est cet arbre qui fit l'unanimité parmi les dieux. Emblème de la paix et donc de la sagesse qui la régit, l'olivier fut tout au long de l'histoire le "symbole des suppliants et de ceux qui demandaient la trêve".

Symbole de la générosité mais aussi de l'inconstance, l'oranger est arrivé chez nous au XIème siècle. A cette époque, c'est une orange amer peu apprécié. La done change au XVème siècle avec l'orange de Chine, une orange douce considérée comme un fruit de luxe. le Roi Louis XIV en faisait pousser dans son Orangerie à Versailles.

Il y a deux mille cinq cents ans, en Chine, Confucius vantait la beauté des orchidées. Les Aztèques vénéraient certaines orchidées et utilisaient la vanille. C'est en Hollande que la première orchidée exotique fleurit, en 1615. Elle symbolise la fécondité, la perfection et la spiritualité.

Le palmier symbolise la victoire. Au Festival de Cannes, ne récompense-t-on pas le meilleur cinéaste ou le meilleur acteur par une "Palme d'or"?

Très complexes, les fleurs de la Passiflore ont été comparées aux instruments de la crucifixion du Christ, à savoir la couronne d'épines, les clous et le marteau. Les missionnaires en Amérique l'utilisaient pour illustrer la Passion aux indigènes. D'où son nom de fleur de la Passion ou passiflora en latin, contraction de passio et floris. Elle exprime la passion amoureuse.

Utilisé depuis des millénaires comme plante ornementale, alimentaire ou médicinale, le pavot somnifère n'est pas connu à l'état sauvage. Dans l'Antiquité grecque, des vieillards, plutôt que de se laisser dégrader, préféraient se suicider en ingérant du suc de pavot. Chez les Grecs, qui connaissaient ses propriétés narcotiques, il symbolise le sommeil.

Les chinois le surnomme « arbre de la vie » car le pêcher symbolise l'immortalité et la fécondité.
Appréciée des Romains, qui en identifiaient déjà cinq variétés, la pêche ne connut une popularité ascendante en France que plusieurs siècles plus tard. Au XVIe siècle, la production de pêches françaises est la plus importante d’Europe. Dans le Jardin des Plantes, le pêcher fut très apprécié de Louis XIV qui favorisa la création de nouvelles variétés.

Elle est cultivée depuis les environs de 1540 et, de nos jours, ce sont des tonnes de graines de pensées que l'on utilise chaque année en Europe. Ses corolles sont associées au souvenir d'un être cher, d'où son nom. Traduisez : "Ne m'oublie pas" et plus précisément : "Je pense à vous avec respect" lorsqu'elle est blanche, et : "J'ai confiance en notre amour" lorsqu'elle est bleue.

Dans la mythologie grecque, le pied d'alouette serait né du sang d'Ajax. Ce héros de la guerre de Troie se serait jeté sur son épée en apprenant que les armes d'Achille avait été donné à Ulysse plutôt qu'à lui. Le pied d'alouette fait partie des fleurs dédiées à la Vierge Marie. Offrir un pied d'alouette en fleur signifierait "Allons-y doucement" ou "Je suis très occupé". Dans le langage des fleurs, il symbolise la légèreté.

Il y a mille ans en Chine, on trouvait déjà 90 variétés horticoles de cette plante. Le palais de l'empereur aurait été entouré de 10 000 pivoines. C'était la "reine des fleurs". Elle fut introduite en Angleterre en 1794 puis en 1803 en France. On en cultive actuellement de grandes quantités pour la fabrication de médicaments. La légende veut qu'un jardin planté de quelques pivoines ne souffre ni de l'orage ni de la grêle. Elle symbolise la régénération, la transformation spirituelle. En Chine, elle est un signe d'abondance. Dans la péninsule balkanique, on lui prête un pouvoir protecteur (physique et mental).

La poire est originaire de Chine. Il y est un symbole d'un gouvernement juste et bien administrer, car on aurait rendu la justice sous un poirier sauvage autrefois. Cet arbre fruitier est aussi symbole de longévité, il pourrait vivre plus que centenaire et produire encore des fruits.

Le pois de senteur a été exporté de Sicile en 1700 et ses différentes variétés ont vu le jour dans les jardins italiens. Il est le symbole du mensonge, de la fausse modestie, de l'arrogance et de l'inconstance.

La pomme, le fruit défendu de la Genèse, symbole du péché originel. Chez les Grecs et les Romains de l'Antiquité, elle est, comme la rose, un présent offert en signe d'amour. Elle est le symbole de la ville de New York, encore appelée 'Big Apple'.

D'où qu'on la prenne, elle est une fleur première. Premier du printemps, comme son nom l'indique, elle est aussi une fleur indigène du terroir français, communément répandue dans toutes les régions. Elle est devenue très tôt dans notre civilisation le symbole de la jeunesse et du renouveau, d'un amour naissant, des premiers désirs.

La fleur et le fruit du prunier sont les symboles de la pureté, de la jeunesse, de la constance et de la chance. On raconte que le prunier aurait été ramené de Damas vers 1150 par les croisés qui, ayant perdu la bataille n'y seraient donc aller que "pour des prunes". La prune de Damas passait au Moyen Âge pour la meilleure.

Ramenée des Terres Saintes par le roi Saint-Louis, la renoncule est une fleur d'Asie. La sauvage la plus connue est le bouton d'or, la fleur de beurre. Elle symbolise la surprise et la joie mais également les reproches.

Le rhododendron symbolise le danger. On lui associe également le premier aveu d'amour. Il est la fleur symbole de l'État de Washington (E-U).

Surnommé "Herbe aux couronnes", le romarin était censé stimuler l'intellect. A l'époque du roi Louis XIV, on pensait que l'eau de romarin renfermé le secret d'une éternelle jeunesse. Il est le symbole de la constante, la fidélité, la loyauté. "Je suis heureux quand je vous vois" semble dire un bouquet de romarin.

L'amour éternel. Dans l'Iliade, elle est l'amour et la mort ; dans la symbolique chrétienne, la rose rouge désigne les plaies du Christ tandis que chaque rose blanche, dans un rosaire, souligne la perfection de la Vierge. Dans le Roman de la Rose, au Moyen Age, elle est le symbole de la femme aimée. L'impératrice Joséphine en raffolait, ce qui incita les horticulteurs à créer de nouvelles variétés. Aujourd'hui, la symbolique de cette fleur est encore prégnante. Le message dépend toutefois de la couleur. La rose blanche indique un amour timide, la rose rose la tendresse, la rose jaune le pardon pour des infidélités et la rose rouge la passion dans toute sa splendeur.

Remède universel, la sauge était très estimée dans le midi de la France où elle abonde. Un dicton de Provence veut d'ailleurs que "qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin d'un médecin". Il est donc logique qu'elle soit synonyme de force et de santé dans le langage des fleurs.

Le souci traduit la douleur, la mélancolie, le chagrin. Un bouquet de soucis exprime des reproches : "vous êtes trop jalouse" ou "je suis jaloux", semble-t-il dire.