Dans l'Antiquité, les Égyptiens, les Grecs et les Romains utilisaient son écorce. Son essence entre actuellement dans la composition de nombreux cosmétiques, qu'elle parfume. Dans la représentation artistique, il symbolise le lien entre deux êtres et pousse sur la tombe de Héloïse et Pierre Abélard.