Une légende biblique raconte que Raphaël, l'Archange de la Guérison, aurait révélé aux hommes les vertus bénéfiques et exceptionnelles de l'Angélique. Aussi appelée "racine du Saint-Esprit", elle avait sauvé beaucoup de vies lors des grandes épidémies de peste de 1510. L'"herbe aux anges", accrochée au cou, conjurait les mauvais sorts. Elle symbolise l'inspiration.