- Au préalable : le keiki doit avoir au moins 3 feuilles vigoureuses et 3 racines de 5 cm ou plus.
- Vous devez disposer d’un pot par keiki (disons que c’est conseillé, cela évite d’avoir à déplacer un des deux par la suite), avec une bonne couche de drainage au fond (billes d’argile).
- À l’aide d‘un cutter ou de ciseaux bien aiguisés et désinfectés, coupez la hampe florale ou la canne des 2 côtés du keiki, environ à 1cm de chaque côté.
- Puis trempez chaque côté dans un mélange de cannelle en poudre et d’eau (anti-bactérienne, anti-fongique),
- avant de le placer dans un substrat pour orchidées, plutôt sphaigne mais choisissez en fonction de l’espèce. Humidifiez ce substrat avec une eau non calcaire et installez le keiki le substrat, puis mettez délicatement le reste du substrat par dessus et tassez doucement.
- Arrosez environ 1 fois par semaine, de façon à bien humidifier mais sans détremper.
- Et …. attendez !