Trucs & astuces

Il est important avant tout de connaitre l'âge du chaton, c'est ce qui déterminera son niveau de soins et d'attentions. Au besoin, adressez-vous à un vétérinaire.

Les chatons de moins de 4 semaines sont les plus fragiles, et le maintenir en vie peut se révéler un véritable défi. Ne vous en voulez pas si vous n'y parvenez pas...
Gardez-les au chaud ! Ensuite, nourrissez-le avec un lait spécial pour chaton. Demandez conseils à un vétérinaire, pour connaitre les fréquences des biberons à donner. Pour les plus jeunes sujets, comptez un biberon toutes les 2 heures !
Autre point important, l'hygiène du chaton et surtout ses besoins : un chaton ne fait ses besoins que s'il est stimulé. Normalement, sa mère lui lèche l'anus et le sexe pour l'inciter à faire ses besoins. C'est à vous donc de solliciter ses parties en frottant le bas de son ventre avec une compresse ou un linge humide et tiède. Et pour la propreté de leurs poils passez leur un gant de toilette à peine humide tous les jours.
Enfin, pour vous assurer que sa croissance se passe bien, suivez son poids. A la naissance, un chaton pèse autour de 100g. A moins de75g son pronostic vital est en jeu, surtout sans mère. Un chaton bien nourri et bien soigné peut prendre jusqu'à 10g chaque jour, c'est un très bon indicateur de santé !

Un chaton de plus de 4 semaines demande beaucoup moins d'attention : vous pouvez lui apprendre la litière pour faire ses besoins, c'est le début du sevrage et ils boivent seuls. Pour l'aider à se sevrer, mettez à sa disposition quelques croquettes (spécial chaton !) imbibées d'eau. Passez du lait (maternisé spécial chaton) aux croquettes en les mélangeant dans une gamelle et en diminuant petit à petit la quantité de lait et en augmentant en parallèle celle de croquettes. A 6 semaines, ses dents sont assez fortes pour croquer des aliments secs.

J'aime !