Fiche conseil

Il existe au sein de votre poulailler une hiérarchie entre vos poules. À coups de becs, les poules dominantes soumettent les autres poules, elles s’approprient la priorité aux perchoirs, aux meilleurs nichoirs, et à la mangeoire, pouvant priver une poule soumise de nourriture jusqu’au dépérissement !

Toutes les poules ne naissent pas libres et égales au poulailler ! Même après 4 000 ans de domestication, l’instinct de leurs ancêtres coule encore dans leur veine, et comme il existe une hiérarchie chez les clans de leurs lointains cousins sauvages (tétras, pintades…) les poules instaurent également une hiérarchie au sein du poulailler.

Ainsi, vous remarquerez que ce sont toujours les mêmes poules qui occupent les perchoirs et les nichoirs les plus confortables. L’accès à l’alimentation est aussi et surtout régi par cette hiérarchie : les poules en bas de l’échelle sociale peuvent même dépérir car l’accès à la mangeoire leur en est interdit !

La poule dominante est la plus belle, son plumage est le plus fourni et son bec est le plus méchant ! Les autres poules présentent des zones déplumées et la peau marquée de coups.

Le coq n’intervient pas si une poule est rejetée par les autres. Bien au contraire, lui aussi signifie à la nouvelle arrivante qu’il est le maitre du poulailler.

L’intégration d’une nouvelle poule doit donc se faire en tenant compte de cette hiérarchie qui existe dans le poulailler. Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils sur l’intégration de nouvelles poules au poulailler.