Fiche plante
Ribes rubrum 'London Market'

Réputé pour ses petites grappes de baies rouges et juteuses, le groseillier trouve sa place dans la plupart des régions de France. Belle haie libre de plus d’un mètre ou arbuste fruitier isolé, il sait plaire à la vue comme au palais.

À fleurs…

Le groseillier est un arbuste à feuillage caduc parfois persistant, il est cultivé pour ses fruits comestibles et pour ses fleurs. Les groseilliers à fleurs forment des haies libres de 1,20 à 1,50m de haut pour un bon mètre d’épaisseur. Parmi eux, le groseillier sanguin, Ribes sanguineum, se recouvre de fleurs d’un rouge soutenu qui pendent en grappes de mars à mai. L’espèce se décline en de nombreuses variétés qui arborent de la fin de l’hiver jusqu’au début du printemps, des fleurs jaunes ou roses, parfois odorantes.

…ou à fruits

Chez les groseilliers à fruits, les baies juteuses ne sont pas toutes de petites grappes de fruits rouges. Certaines sont plus grosses, moins nombreuses sur la grappe et vertes : ce sont des cassis, fruits de Ribes nigrum, le cassissier. D’autres sont noires : ce sont les groseilles à maquereau de Ribes grossularia. Les groseilles sont très riches en vitamine C et en potassium.
Le groseillier doré, Ribes odoratum, sort du lot : sa floraison dorée, son feuillage flamboyant en automne, ses fruits savoureux, et son délicieux parfum jouent en sa faveur. En sujet isolé sur une pelouse il saura attirer tous les regards, supportant le soleil comme la mi-ombre, son port buissonnant ne vous décevra pas.

La meilleure place

Plante rustique, le groseillier se plaît sous un bon ensoleillement au nord de la Loire, le groseillier à feuilles de laurier (Ribes laurifolium) toutefois s’accommode de l’ombre. Les groseilliers redoutant la forte chaleur et la sécheresse, on le plantera dans le Midi à la mi-ombre et dans un sol frais.
Le groseillier apprécie toute bonne terre de jardin : fertile, fraîche et bien drainée. Attention toutefois à ce qu’elle ne soit pas trop calcaire. Au moment de la plantation, apportez du fumier déshydraté ou du compost bien décomposé, ainsi qu’une poignée d’engrais riche en potassium. Enterrez l’arbre profondément, tassez bien et arrosez.
Pour vous assurer une récolte abondante, plantez plusieurs groseilliers en alternant les variétés, c’est la garantie d’une bonne pollinisation. Protégez également vos groseilles de l’appétit vorace des oiseaux avec des filets.

Quelques soins à donner

Chez le groseillier à fleurs, on coupera les rameaux d’un tiers, après la floraison, pour favoriser le démarrage de nouvelles pousses. De temps en temps, rabattez plus sévèrement près du tronc. Pour garder l’arbuste en pleine forme, supprimez les drageons qui épuisent inutilement la plante. Ils sont reconnaissables par leurs feuilles plus petites et plus découpées que les autres.
Chez le groseillier à fruits, taillez à trois ou quatre yeux en février de la première année. Coupez les tiges à 40 cm du sol la deuxième année. À partir de la troisième année, éliminez les vieux rameaux et gardez une quinzaine de jeunes pousses en veillant à bien dégager le centre de la touffe.

Groseillier attaqué

Attention aux cochenilles, ces petits insectes piqueurs et suceurs de sève qui affaiblissent très vite le plus vigoureux des arbres. Vous les reconnaitrez facilement : les insectes s’enferment dans une carapace brune ou sous un feutrage blanc, au dos de la feuille contre la nervure principale et excrètent un miellat qui finira par attirer des champignons. Pour s’en débarrasser sans produit chimique, trois solutions : se procurer son prédateur naturel, la Cryptolaemus, une coccinelle australienne noire à points blancs ; utiliser un piège à mâles (attirés par des phéromones, ils se trouvent collés sur le piège) ou encore pulvériser un mélange composé à parts égales de bière, d’alcool à brûler et de vinaigre (traitement à réserver aux feuilles les plus coriaces !).
Les pucerons, petites bêtes vert clair, se voient à l’œil nu, sous les feuilles, près des nervures. Pour vous en débarrasser de manière bio, pulvérisez de l’eau savonneuse, ou un mélange eau et huile d’olive qui en plus, nourrira votre plante.

CARACTÉRISTIQUES
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal
PH du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, potager
Couleur feuille : vert
Feuillage : caduc
Mois de récolte des fruits : août
Période de plantation : octobre à mars
Niveau de soin : très facile
Arrosage : régulier
Attributs : Aucun
Utilisation : jardin
Fruits : comestible
Type de fruit : groseille
Saison d'intérêt : été
Couleur d'écorce ou chaumes : jaune
Densité de plantation : 1 m2