Originaire des montagnes du Tibet, le goji est d'une très bonne rusticité : il supporte des températures hivernales allant jusqu'à -20°C !

Une terre plutôt bien drainée et le plein soleil de préférence sont des conditions optimales. Mettez-le en terre de préférence en automne, et l'arbuste fructifiera une fois qu’il sera bien installée, comptez 3 ans au moins. Donnez-lui de l’espace : 1m en tout sens, autour de la plante.

Le Goji se cultive aussi en pot, où il gardera une hauteur raisonnable, ne dépassant pas les 1,5m. En pleine terre, il atteint les 2-3 m de haut. Attention à ne pas noyer les racines après l’arrosage, videz bien la coupelle sous le pot.

Taillez le goji car il a une croissance un peu anarchique, et en raccourcissant certaines branches trop longues, vous le rendrez plus compact et lui évitera de se dégarnir à la base.

Consommez ses baies uniquement quand elles sont sèches. Infusez ses feuilles pour en faire un thé tonique.