L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Muguet
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Muguet

Les petites clochettes blanches du muguet sont bien connues pour leur vertu « porte-bonheur » ! De coutume distribué le 1er mai, le muguet fleurit au printemps puis donne des fruits en été et en automne. Ses jolies feuilles vertes rappellent celles des hostas. Toutes les parties du muguet sont toxiques et mortelles. Cette rustique ne demande que très peu d’entretien et se plaît dans toute la France à l’exception du bassin méditerranéen où le climat est trop sec. Une exposition à l’ombre ou à la mi-ombre dans un sol frais et humifère ravissent les rhizomes traçants du muguet.

Convallaria majalis

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité
: 0,2 m
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, sableux
PH du sol : neutre, acide, alcalin
Humidité du sol : normal
Exposition : mi-ombre, ombre
Utilisation en jardin : bordure, rocaille, sous-bois, couvre-sols, bac, balconnière
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon
Couleur des fleurs : blanc
Période de floraison : avril-mai
Période de plantation : octobre à avril hors gel
Niveau de soin : facile
Attributs : parfumée
Utilisation : jardin Type de bulbes : bulbes vivaces Saison d'intérêt : printemps Fleur à couper : oui Densité de plantation : 20 m2

A l’intérieur ou à l’extérieur

L’intérêt du muguet est sa grande adaptabilité à l’espace qui l’entoure. Ainsi, on le retrouve à l’intérieur en bouquet et en pot avec d’autres bulbes printaniers. Il se plaît tout aussi bien à l’extérieur en bac et en pleine terre, dans les bordures et les sous-bois ainsi qu’en rocaille. Sa ressemblance avec les hostas lui ouvre une place de choix à ses côtés et associé avec des pervenches sous les arbres, il donne un aspect sauvage et très nature au jardin.

Clochettes porte-bonheur

La floraison en clochettes blanches du muguet est connue de tous ! D’avril à mai, voire juin, il exhale son parfum délicat dans le jardin et la maison. Certaines variétés comme ‘Rosea’ produisent des fleurs roses qui sortent de l’ordinaire mais sont tout autant appréciées. Les brins de muguet atteignent généralement plus d’une vingtaine de centimètres. Une fois la floraison passée, les fruits prennent le relais. La plante se couvre de petites baies rouge vif à l’aspect de bonbons de juillet jusqu’à octobre. Les feuilles ovales et pointues de cette plante rustique sont d’un vert profond. Certaines variétés présentent un feuillage panaché, bien que rares, elles valent le détour ! Ainsi, les variétés ‘Variegata’, ‘Aureomarginata’ et ‘Albostriata’ sont marginées de crème ou de jaune, ou bien striées de bandes jaunes.

En bonne place

Le muguet n’est pas très exigeant concernant ses conditions de culture. Il se naturalise facilement et devient vite envahissant pour former des tapis. Une exposition à l’ombre ou en mi-ombre est recommandée ainsi qu’un sol frais, riche et humifère. Un arrosage normal le satisfait mais attention à ne pas lui mettre les pieds dans l’eau ! Le muguet est une plante rustique qui résiste donc très bien au froid. En revanche, il ne supporte pas la sécheresse. Pour cette raison, on ne le trouve pas dans les régions méditerranéennes.

Un peu d’entretien

Le muguet ne demande pas d’entretien particulier ! C’est une plante très facile à cultiver. La plantation se fait à l’automne dans un sol humifère. Placez les bulbes à 2 ou 3 cm de profondeur et espacez-les d’une dizaine de centimètres. Si votre muguet devient trop dense, n’hésitez pas à l’arracher et à l’éclaircir. Pour la multiplication, elle se fait soit par semis, soit par division.
Souvent, le muguet n’est pas fleuri pour le 1er mai ! Pour y remédier, vous pouvez forcer votre muguet en posant dessus une petite serre ou plus simplement une cloche. L’effet de serre sera accru et votre muguet fleurira plus tôt. N’oubliez pas tout de même d’enlever la cloche pour aérer la plante deux à trois heures par jour sinon celle-ci va moisir.

Gare aux ravageurs

Le muguet n’est pas touché par les maladies cryptogamiques. En contrepartie, il est très sensible aux ravageurs. Les plus importants sont les othiorynques, des petits charançons qui vont découper les feuilles et dont les larves mangent les bulbes et le chevelu racinaire, entrainant la mort de la plante. Pour lutter contre, une lutte chimique avec un insecticide adapté s’impose. D’autres nuisibles tels que les nématodes et les chenilles (Korscheltellus) affectent dangereusement les brins de muguet en provoquant des brûlures sur les feuilles et la disparition des racines.

Attention, plante toxique

Malgré la douceur de ses clochettes, le muguet est une plante toxique ! Toutes les parties de la plante le sont ! Veillez à ce que les enfants n’ingèrent aucun fruit, très tentant car rappelant des bonbons, ni aucune autre partie. Sa toxicité est telle que l’on peut en mourir. La substance néfaste se rapproche de celle de la digitaline, tout aussi dangereuse.
Quelques conseils pour vous prémunir contre ces effets : une fois votre bouquet fané, rincez bien le contenant dans lequel il était disposé car au contact de la plante, l’eau devient très vite toxique. Ne placez pas de bouquet dans une petite pièce fermée car cela peut provoquer de graves maux de tête.

Un peu de botanique et de culture

muguet appartient au genre Convallaria qui ne compte qu’une seule espèce : Convallaria majalis. On dénombre peu de variétés pour le muguet. Il fait partie de la grande famille des Liliacées et est originaire du Japon. Aujourd’hui, on le trouve de l’Europe jusqu’à la Sibérie.

Le muguet devient populaire sous le règne de Charles IX qui en distribua à sa cour pour fêter le printemps. La fleur du 1er mai arrive ensuite et est rapidement associée à la fête du travail. Aujourd’hui encore, offrir du muguet est une tradition très ancrée dans les coutumes françaises.

Nos coups de coeur

Vinca minor ou Petite pervenche

Elle forme au printemps un très beau tapis dense de petites fleurs, évidemment de couleur bleu pervenche, sur un lit de feuillage vert moyen luisant.

Hosta 'Honey bells'

Atout : En été apparaisssent des hampes de fleurs couleurs lilas qui sont très parfumées.
Alternative : Hosta 'Guacamole' aux feuilles chartreuses, brillantes, bordées d'une large marge vert foncé.

Hosta 'Snow Cap'

Grosses touffes vertes panachées de jaune, constituant un excellent couvre-sol

Vos sujets préférés du moment