L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Fuchsia
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Fuchsia

Qu’il soit petit arbuste buissonnant au jardin ou plante en pot pour balcons et bords de fenêtre, le fuchsia ne manque jamais d’étaler ses fleurs durant toute la saison estivale. Ce sont alors des cascades de fleurs qui jaillissent d’un panier suspendu, du haut d’une tige formée ou dans un massif.

Fuchsia 'Rose de Castille'

CARACTÉRISTIQUES
Rusticité : semi-rustique
Exposition : mi-ombre, ombre
Utilisation en jardin : massif, bac, suspension
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon
Feuillage : caduc
Utilisation : jardin
Saison d'intérêt : été
Couleur des fleurs : rose et blanc
Période de floraison : mai-octobre
Période de plantation : avril-juin
Arrosage : 3 à 5 fois par semaine

Au jardin, au balcon… Arbuste ou herbacée

Le fuchsia se décline en arbre, arbuste et vivace. Selon l’espèce, son port peut être buissonnant, dressé, étalé, rampant ou encore retombant. Le fuchsia, aux tiges souples, peut même être palissé, et conduit en espalier ou en pyramide.
Naturellement, le fuchsia adopte une forme buissonnante et compacte. Il peut toutefois être conduit en tige, et devient alors un "mini-arbre" à la cime retombante et constellée de fleurs vivement colorées. Plantez-les en plate-bande ou massif d’été.
Choisissez une variété à tige souple pour cultiver le fuchsia en pot. Son port retombant est particulièrement bien mis en valeur dans un panier suspendu. Le fuchsia à tiges souples peut aussi être palissé sur un treillage.

Des fleurs uniques

Du début de l’été jusqu’à l’automne, le fuchsia arbore ses fleurs tubulaires et pendantes, souvent bicolores. La couleur de la corolle, ensemble des pétales, contraste alors avec celle du calice, ensemble des sépales : blanc, rouge, rose, violet... Les nombreuses variétés regroupent de nombreuses combinaisons de couleur : la variété ‘Swingtime’ aux fleurs rouge et blanc crème, ‘Orange Drops’ avec ses fleurs tout orange, ‘Riccartonii’ aux pétales violet sombre et aux sépales rouges ou encore la variété ‘Beacon Rose’ entièrement rose.
Il existe aussi des variétés à fleurs doubles ou très originales comme le Fuchsia procumbens.
Selon les espèces, les feuilles du fuchsia, vert moyen et ovale, sont caduques ou semi-persistantes. Ses fruits sont des baies pourpre noirâtre.

La plantation du fuchsia

Le fuchsia apprécie une situation abritée des vents chauds, à mi-ombre ou sous le soleil du matin. Il aime les sols riches, humides et bien drainés.
Mettez-le en terre à partir de mai, une fois tout risque de gelées écarté. De juin à septembre, apportez-lui de l’engrais (spécial plantes fleuries) tous les quinze jours.
Pincez les tiges quand elles sont jeunes.

Le fuchsia et l’hiver

Les fuchsias les plus rustiques réussissent à passer l’hiver au Nord de la Loire, sous abri. Rentrez les fuchsias cultivés en pot dans une serre ou une véranda maintenue hors gel. Pour les fuchsias sur tige cultivés en pleine terre : arrachez-les avec une motte de terre, mettez-les en pot dans un substrat sableux. Rentrez-les sous abri. Taillez toute la partie aérienne, ne laissez que le tronc, les branches principales et le départ des tiges secondaires (5cm de long max). En hiver, arrosez les fuchsias ainsi abrités tous les 10-15 jours et ne leur apportez pas d’engrais.
Les formes buissonnantes et autres fuchsias cultivés en pleine terre seront rabattus sévèrement avant l’arrivée des grands froids et couverts d’un paillage qui les tiendra au chaud durant tout l’hiver.

Les fuchsias non rustiques (Fuchsia du Cap, fuchsia de collection) sont cultivés comme des annuelles, de nouveaux pieds sont replantés chaque année.

Une espèce à part

L’espèce Fuchsia magellanica ou fuchsia de Magellan est le plus rustique des fuchsias. Il est capable de passer l’hiver à l’extérieur, même dans les régions fraîches. Avant l’arrivée de l’hiver, une fois la fructification passée, rabattez-le sévèrement et protégez-le avec un paillage : feuilles mortes, etc.
Le fuchsia de Magellan peut fleurir les jardins de bord de mer, pour une jolie haie libre.

Quelques variétés intéressantes

Originaire des Andes, le Fuchsia boliviana ou fuchsia de Bolivie mesure 3,5m de haut et un mètre de large. Ses grandes feuilles caduques, d’un vert grisé présentent une nervure centrale rougeâtre. Ses fleurs, disposées en bouquet, s’étirent en un long tube écarlate, et dégagent un parfum agréable. Cet arbuste dressé à croissance rapide est semi-rustique, toutefois méfiez-vous des aleurodes, mouches blanches auxquelles il reste très sensible.
Arbuste bas, ne dépassant pas 60 cm de haut, mais s’étalant sur 75, le fuchsia ‘Lena’ a de nombreuses fleurs simples à semi-doubles, à calice blanc et à corolle magenta.
La variété ‘Thalia’ présente de petites fleurs très longues, vermillon, c’est un arbuste au port buissonnant dressé.

Maladies du fuchsia

Les principaux insectes que peut craindre l’arbuste sont les aleurodes et les araignées rouges. Les aleurodes, ou mouches blanches, sont visibles à l’œil nu sur le revers des feuilles. Ces larves affaiblissent le fuchsia et attirent un champignon : la fumagine. Ses feuilles se recouvrent alors d’une pellicule noirâtre. A terme, la vie de la plante est menacée. Que faire ? Piéger les aleurodes sur une bande engluée et surveiller ainsi l’évolution de leurs populations. Ayez recours à un traitement préventif bio : une décoction de tanaisie ou de tabac, de purin d’ortie ou d’absinthe à appliquer sur la plante. Ou, si l’invasion est bien avancée : pulvérisez un insecticide à base de pyrèthre ou un savon mou insecticide.
Si votre fuchsia présente de petites toiles d’araignées, si le vert de ses feuilles disparait au profit d’un gris argenté, c’est qu’il subit une attaque d’araignées rouges. Nettoyez les fuchsias en pot à grande eau. Et adoptez quelques coccinelles rouges pour ceux cultivés en pleine terre.
La rouille est une maladie très répandue au jardin. Le fuchsia peut être touché : des pustules de couleur rouille apparaissent alors sur ses feuilles, et au moindre coup de vent ou à la moindre pluie ou rosée, des spores sont libérées et contaminent les plantes voisines. Appliquez une décoction de prêle ou d’ail, ou du purin d’ortie. Ou, si la maladie s’étend rapidement, pulvérisez un fongicide à base de souffre.

Un peu de botanique et d’histoire

De la famille des Onagracées, le genre Fuchsia compte une centaine d’espèces et des milliers d’hybrides et cultivars. Originaire d’Amérique du Sud et centrale, avec quelques espèces en Nouvelle Zélande et à Tahiti, le fuchsia peut vivre en épiphyte comme les orchidées dans ces régions à très forte précipitation. Dans son milieu naturel, ce sont les colibris qui assurent sa pollinisation.
C’est le Père Charles Plumier, voyageur botaniste au XVIIIe siècle, qui décrivit pour la première fois un fuchsia, à Saint-Domingue en 1703. En le nommant ainsi, il rendit hommage au botaniste allemand Leonhart Fuchs (1501-1566).