L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Cornouiller
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Cornouiller

Mots-clefs:

Des feuilles aux couleurs vives en automne découvrent en hiver des rameaux tout aussi colorés bien vite couverts par des fleurs. Le cornouiller est un arbuste aux multiples facettes qui égaye le jardin toute l’année, en haie libre, en massif et même en pot sur les balcons et terrasses.

Cornus stolonifera 'Flaviramea'

CARACTÉRISTIQUES

Hauteur à maturité : 1,5-2 m
Largeur à maturité : 1,5-2 m
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, calcaire
PH du sol : neutre
Humidité du sol : normal, sec
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, haie, isolé
Couleur feuille : vert
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : blanc
Période de floraison : mai-juin
Période de plantation : Toute l'année (hors gel)
Niveau de soin : très facile
Arrosage : normal
Utilisation : jardin
Fruits : pas comestible
Saison d'intérêt : printemps, automne, hiver

Dans un gros pot, ou en pleine terre

On choisit aussi bien le cornouiller pour ses fleurs que pour ses feuilles et ses rameaux. Sa rusticité lui permet d’être planté dans toutes les régions, même si certaines espèces ne tolèrent que de légères gelées. Au jardin, il forme des haies libres fleuries, un bosquet avec d’autres arbustes plus petits ou complète un sous-bois. Quoi de mieux pour mettre en valeur la couleur jaune, orange ou rouge de ses rameaux nus en hiver que d’associer le cornouiller au feuillage vert des persistants ? Cet arbuste presque aussi large que haut pousse lentement faisant de lui une plante pour gros pot parfaite. Il garnit alors un balcon ou une terrasse de la couleur vive de ses feuilles, ou tendre de ses fleurs.

Les charmes du cornouiller

Les fleurs en mai et juin très petites étoilées blanc crème passent généralement inaperçues. Elles deviennent très décoratives lorsqu’elles sont regroupées et soulignées par de grandes bractées (et non des pétales) roses, jaunes et blanc ivoire chez Cornus florida ou cornouiller à grandes fleurs, ou encore chez le cornouiller du Japon, Cornus kousa dont les fleurs crème se marginent de rose. En été et en automne, ses feuilles passent du vert vif ou gris vert au rouge ou violet. Sans oublier les rameaux aux couleurs vives qui se révèlent en hiver.
Autre atout du cornouiller : ses fruits globuleux et charnus blancs, bleutés, rouges ou noirs qui attirent les oiseaux.

Des envies différentes

Le cornouiller aime la mi-ombre comme le soleil, qui renforce ses couleurs. Il faut le planter à l’abri, et selon les espèces, le cornouiller exigera un sol aux pH différents, mais toujours bien drainé, riche, fertile et humide. Ainsi, le cornouiller du Canada, Cornus canadensis préfère les sols tourbeux et sableux ou riches en terreau de feuilles bien décomposées, le cornouiller à fleurs, Cornus florida préfère les sols acides, le cornouiller blanc, Cornus alba saura pousser dans un sol sec, pauvre et calcaire.
Le cornouiller se plante de novembre à février hors période de gel.

Peu d’entretien

Le cornouiller peut se passer de taille. Pour de nouveaux rameaux plus colorés, on le taillera sévèrement, tous les ans au printemps, et chez les cornouillers à fleurs, la taille ne visera qu’à équilibrer le port et dégager son centre. Le cornouiller peut aussi se passer d’engrais, un apport au printemps visera à prévenir toute maladie. Les arrosages seront réguliers durant les premiers étés.

Cornouiller malade ?

Très résistant aux parasites, le cornouiller peut toutefois souffrir d’une attaque de cochenilles. Ces petits insectes piqueurs et suceurs de sève s’en prennent aux feuilles qui deviennent collantes, et au final c’est toute la plante qui est affaiblie. Il existe des solutions écologiques pour y remédier comme se procurer son prédateur naturel : la Cryptolaemus, une coccinelle australienne noire tachetée de blanc, extrêmement vorace. On peut également avoir recours à un piège à mâles, attirés par les phéromones (hormones sexuelles) qu’il dégage, les insectes se retrouvent collés au support.
L’oïdium peut également s’attaquer au cornouiller. Cette poudre blanche sur les feuilles est due à un champignon et peut être traitée simplement avec du petit lait ou du lait écrémé dilué : 1L de lait pour 9 L d’eau.
Plusieurs cas d’anthracnose du cornouiller ont été relevés au Québec mais cette maladie, causée par le champignon Discula destructiva, reste rare en Europe.

Un peu de botanique

De la famille des Cornacées, le genre Cornus compte 45 espèces d’arbustes ou petits arbres à feuilles caduques ou persistantes, avec une ou deux espèces herbacées, répandues dans les régions tempérées d’hémisphère Nord.

Nos coups de coeur

Cornouiller de floride 'Eddie's white wonder'

Le cornouiller 'Eddies White Wonder' possède une très jolie floraison printanière blanche et abondante.

Cornouiller à bois jaune

Le Cornus stolonifera 'Flaviramea' a un port compact, avec de jeunes pousses jaune-vert vif.

Cornouiller blanc 'Argenteomarginata'

Ses feuilles caduques, de 5 à 10 cm de long, sont d'un vert largement bordé de blanc, qui vire à l'orange en automne.