L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Canna
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Canna

Mots-clefs:

Le canna a le feuillage large du bananier et des fleurs aux couleurs chatoyantes. Son côté tropical se marie particulièrement bien avec les bambous. Il trouvera sa place dans tous les jardins, s’épanouissant sous le soleil et la chaleur estivale.

Canna - Crédit photo CIBF

CARACTÉRISTIQUES

Hauteur à maturité : 1 m
Rusticité : non rustique
Composition du sol : normal, sableux, riche en humus
PH du sol : neutre
Exposition : soleil
Utilisation en jardin : massif, bordure, isolé
Couleur feuille : pourpre
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : orange carmin bordé clair
Période de floraison : juillet à octobre
Période de plantation : février à juin
Niveau de soin : facile
Attributs : à papillon
Utilisation : jardin
Saison d'intérêt : été
Densité de plantation : 3 m²

Une plante de grande taille

Le canna est une grande plante à fleurs. Les cannas dits ‘nains’ mesurent au plus 80cm, les ‘hauts’ peuvent atteindre jusqu’à 1,20m de haut. Leurs larges feuilles vigoureuses enveloppent la tige. Elles sont vertes ou pourpres, parfois striées. Certains jardiniers les privilégient aux fleurs, les feuilles pourpres offrant un contraste intéressant avec le vert.
De juillet à octobre, les fleurs en trompette se dressent en grappe au sommet de la tige. Elles sont jaunes, rouges ou orange, parfois bicolores.

En massif, en bordure, en pot

Les cannas les plus hauts trouveront leur place dans un massif par exemple, par groupe de dix de la même variété, ou à l’arrière plan d’un massif de vivaces. Plante d’été, le canna prendra avantageusement le relai des printanières dans une mixed-border.
Les cannas nains trouveront leur place dans une rocaille, une bordure ou un massif bas sur une pelouse. Tenant également bien en pot et en bac, ils pourront rejoindre les balcons et les terrasses.
Le canna est une mauvaise fleur coupée, qui se flétrit très vite après avoir été cueillie.
Par son côté tropical, le canna s’associe bien avec les bambous et les bananiers.

Plantation et entretien

La plantation des cannas s’effectue dès la mi-mai (une fois la période des Saints de glace passée). Offrez leur une exposition au soleil et au chaud. Le canna pousse dans une terre riche, humifère, perméable et légère. Enterrez les rhizomes à 5-10 cm de profondeur. On espacera les cannas hauts de 50cm, les nains de 30cm. En pot, les cannas se développent moins et pourront être plus rapprochés les uns des autres. Tassez bien la terre qui les recouvre et arrosez abondamment.
En été, l’arrosage est plus régulier mais doit rester modéré. Une fois par semaine, apportez aux cannas de l’engrais riche en azote. Supprimez au sécateur les fleurs au fur et à mesure de la fanaison. La plante gardera un bel aspect et le tubercule grossira.
Vers novembre, une fois la belle saison passée, le feuillage jaunit. C’est le moment de déterrer les rhizomes. Conservez-les à l’abri durant l’hiver en les plaçant dans une caissette de bois remplie de tourbe maintenue humide, pour les empêcher de sécher.

Départ de la végétation

Dès février-mars, on place les rhizomes dans un pot rempli d’un mélange de terreau et d’un peu de sable. Les cannas sont lents à démarrer leur végétation, ils ont besoin d’un petit coup de pouce pour partir. Les pots contenant les rhizomes sont d’abord placés à une température ambiante de 18-20°C et arrosés régulièrement, jusqu’à ce que pointent les premières pousses. On les garde ensuite à une température de 15°C jusqu’aux dernières gelées. Les cannas pourront ensuite prendre leur place dans les massifs.

Canna attaqué ?

Contre les limaces et les escargots, misez sur les prédateurs naturels : hérissons, merles, crapauds et grenouilles. Ils réguleront la population de limaces dans votre jardin. Accueillez-les dans votre jardin en plantant une haie sauvage. Protégez vos cannas de ces gastéropodes voraces en entourant leur pied de sciure de bois ou de coquilles d’œuf en miettes, des matériaux qui rendent leur progression difficile. Quant au piège à bières, méfiez-vous, il fait polémique. Il semblerait qu’il attirerait plutôt les limaces des jardins alentours. De plus, la bière fait du tort aux hérissons. Fragilisés par l’alcool, ils sont moins vigilants face aux chiens ou aux voitures...
Les araignées rouges décolorent le feuillage du canna et construisent de petites toiles d’araignée au bout de leurs feuilles. La coccinelle, son prédateur naturel vous en débarrassera.

Un peu de botanique

Canna indica est l’espèce cultivée sous nos latitudes. Contrairement à son nom commun, « balisier d’Inde », le canna est originaire d’Amérique et d’Asie tropicale. Il appartient à la famille des Cannacées, proche des bananiers dont il en a le feuillage ample, robuste et décoratif.

Nos coups de coeur

Canna à feuillage poupre 'Saladin'

Canna à feuillage poupre 'Saladin'

Canna nain 'Taroudant®' (lot de 3)

Les Cannas nains sont très appréciés en massifs où ils offrent un feuillage dense très décoratif, et se prêtent également à une culture en pot.

Canna à feuillage vert 'En Avant' (lot de 5)

Le Canna 'En Avant' est haut, et donc très apprécié en massifs où il offre un feuillage vert dense très décoratif..

Canna nain 'Corail®' (lot de 3)

Le Canna demi-nain 'Corail' offre une floraison rouge vif pourté par un magnifique un feuillage pourpre.