L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Clématite
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Clématite

La clématite est connue comme l’une des plus belles grimpantes. Mais aussi comme une plante capricieuse et exigeante. Il suffit pourtant de lui assurer un bon départ et la clématite couvrira bien vite : pergola, colonne et montée d’escalier extérieur. Et même en pot, elle épanouira ses grandes fleurs si particulières, palissée contre un mur.

Clematis 'Blue Light' dans un rosier grimpant

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 3 m
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, argileux, sableux, terre de bruyère, riche en humus
Humidité du sol : normal
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : grimpant
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : bleu pervenche
Période de floraison : mai-juin et septembre
Période de plantation : toute l'année hors gel
Niveau de soin : facile
Utilisation : jardin
Forme des fleurs : fleur double de 18-20 cm de diamètre
Arrosage : modéré

Décoration murale

La clématite est une plante grimpante qui a besoin d’un support pour s’épanouir. Elle ne possède pas comme le lierre de crampons, c’est le pétiole de sa feuille qui s’enroule et s’accroche à son support. Si l’on veut qu’elle décore un mur, on pensera donc à lui installer un treillage en bois ou en métal, à 10 cm du mur pour laisser circuler l’air. Elle peut aussi monter à l’assaut d’un grillage, d’un arbre, d’un arbuste ou d’une haie. Elle garnira à merveille une grande pergola, un talus ou un pylône. Par son développement rapide, la clématite couvrira vite son support. Ce n’est pas une plante exclue des balcons, car elle tient bien en bac où il faudra, comme au jardin, la palisser sur un treillage.
Pensez à marier les clématites aux rosiers grimpants, les nombreuses couleurs proposées par les horticultures vous permettront de composer le plus charmant des tableaux romantiques.

Grimpante ou herbacée

Parmi les grimpantes, on distingue les clématites à petites fleurs (de 3 à 7 cm de diamètre) des clématites à grandes fleurs (10 à 20 cm de diamètre). Ces dernières offrent le plus grand choix de couleurs comme ‘The President’, la variété la plus connue, aux grandes fleurs printanières violet foncé.
Il existe également des clématites dites herbacées qui sont quelque fois utilisées comme des plantes vivaces en jardin de rocaille et en mixed-border. Elles sont très florifères à la fin de l’été. Certaines, comme les hybrides de Clematis viticella, sont parfaites pour une utilisation libre en guirlande.

Du choix dans les couleurs

De grandes fleurs dans les tons bleus, roses, rouges ou violets, blancs et même noirs, en cloche ou en étoile, apparaissent dès le début du printemps dans les heureux jardins qui possèdent une clématite. On pourra longtemps profiter de sa floraison qui chez certaines espèces est double : en mai-juin et de nouveau en septembre (comme c’est le cas chez la variété ‘The President’). Quelques espèces ont des fleurs parfumées, d’autres des feuilles persistantes. La clématite offre, qui plus est, des fruits plumeux très décoratifs qui tiennent jusqu’en hiver, l’espèce Clematis flammula ou Flammule en est la plus belle illustration.

Plus ou moins vigoureuse

Pour couvrir rapidement un petit bâtiment, une pergola ou de vieux arbres, on préférera les espèces de clématites les plus vigoureuses. En revanche, pour une floraison abondante de la fin du printemps à l’automne, on préférera des espèces moins vigoureuses. Quoiqu’il en soit, la clématite est une plante très tolérante au climat. La plantation peut se faire tout au long de l’année, il faut juste éviter de la mettre en terre aux moments des gelées ou des grosses chaleurs et sécheresses.
On ne peut pas forcer une clématite à pousser là où elle n’y arrive pas. C’est une plante un brin capricieux. On peut toujours essayer de la changer de place. A l’inverse, si elle est bien là où elle est, il ne faut plus la bouger !

Prendre un bon départ

Prêt à planter ? Chez la clématite, c’est un moment important, décisif pour son bon développement et sa résistante aux maladies. Pour de belles clématites, il existe quelques règles d’or à respecter.
Tout d’abord, son emplacement. La clématite obéit à la loi de "la tête au soleil et le pied à l’ombre". On la plantera donc en plein soleil, et pour lui offrir l’ombre nécessaire à sa base : une tuile ou une planchette et non loin, un arbuste de petite taille. Si elle va être palissée contre un mur, il faut lui réserver ceux orientés ouest ou est, nord également pour les clématites à grandes fleurs pâles et Clematis montana, et au sud pour les clématites estivales. Ensuite la qualité du sol. La clématite aime les sols riches, bien drainés et frais. Il faut éviter de la planter dans un sol calcaire, son idéal étant un terrain argilo-siliceux. On peut lui préparer un mélange de terre au moment de la plantation : tourbe, terreau ou terre de bruyère à additionner à la terre de remplissage. Au fond du trou, un lit de gravier assure un bon drainage, évite l’eau stagnante et donc l’apparition de champignons.
Enfin, la mise en terre. La motte doit être inclinée vers son futur support, et la tige ne pas être enterrée sur plus de 10 cm, la clématite mettrait trop de temps à donner des fleurs.

Une taille adaptée

La taille des clématites est essentielle pour leur floraison. Elle s’effectue après la floraison avant le départ de la végétation et va encourager la formation de nouvelles pousses. Selon la catégorie à laquelle appartient la clématite, on appliquera une taille dite radicale ou une taille dite sélective.
La taille radicale concerne les clématites herbacées et les ligneuses à floraison estivale. Elle s’effectue en février et mars. Il s’agit de couper la touffe à 40 cm au-dessus du sol.
La taille sélective concerne les clématites ligneuses qui fleurissent en avril-juin et celles qui fleurissent deux fois dans l’année. Il s’agit de couper les tiges mortes, chétives, grêles ou âgées. Si on hésite, couper une tige sur deux, en gardant la plus jeune.

Peu d’entretien

La clématite a été très exigeante lors de sa plantation, ces efforts sont récompensés puisque désormais, elle ne demande plus autant de soin : juste un paillage et de l’engrais à son pied. En ce qui concerne ce dernier, c’est un engrais complet à renouveler tous les ans, enfoui par un léger bêchage ou réparti dans de petits trous creusés à proximité des racines. Attention à ne pas fournir plus d’engrais que nécessaire à la plante où celle-ci privilégiera les feuilles aux fleurs. Si on craint d’avoir la main trop lourde lors de l’arrosage, on peut ne donner de l’eau qu’à son voisinage et la clématite ira la puiser à proximité.

Des attaques à anticiper

Le flétrissement de la clématite est une maladie qui lui est propre. Elle est causée par un champignon : Ascichyta clematidae qui bloque la circulation de la sève dans la plante. Le dessèchement est inévitable et brutal. Si le sol est contaminé, il est inutile d’y replanter une clématite sans l’avoir stérilisé pour le débarrasser du champignon. Pour éviter ce genre de problème, c’est au moment de la plantation que tout se joue : l’emploi d’un terreau sain et le respect des exigences de la clématite.
Le Bacillus caulivorus est responsable de la "maladie noire". Il entraine lui aussi la fanaison plus ou moins brutale de la plante, il s’attaque surtout aux clématites hybrides à grandes fleurs. La solution ? "On coupe tout et on recommence", les tiges sont coupées au ras-du-sol et la plante repart en végétation.

Un peu de botanique

De la famille des Renonculacées (la famille du bouton d’or), le genre Clematis compte plus de 200 espèces, surtout des grimpantes ligneuses, dans les régions tempérées. La clématite est originaire du Japon et de la Chine.

Nos coups de coeur

Clématite de Noël 'Freckles'

Elle donne des fleurs en coupe, de 3 à 6 cm de long et pendantes de couleur rose crème à l'extérieur et crème fortement éclaboussé de pourpre à l'intérieur.

Clematite SUCCESS® Magenta 'Tra73'

Obtention Travers, la clématite SUCCESS® Magenta s'épanouit d'avril à octobre. Ses grandes fleurs (10 à 15cm) sont d'un superbe rouge soutenu avec des étamines jaune-citron.

Clématite 'Blue Light®'

Cette nouvelle variété de clématite aux grandes fleurs bleu lavande de 15cm de diamètre a la particularité d'être double.

Clématite 'Ernest Markham'

Cette clématite à floraison estivale aux fleurs de 15cm de diamètre d'un rouge-pourpre très pur, préferera une exposition ombragée pour ne pas altérer ses couleurs.

Sac de terreau Plantes Grimpantes et Clématites - 5 litres - utilisable en agriculture biologique

Composition exclusive d'éléments naturels.