L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Olivier
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Olivier

Symbole de la Provence, de la longévité et de la sérénité, l’olivier resplendit au cœur du jardin. De culture facile, il peut vivre des milliers d’années. En groupe, isolé, grand ou petit de type bonsaï, l’olivier est à lui seul un décor que l’on peut accompagner de lavande pour retrouver une ambiance méditerranéenne.

Olea europaea

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 10 m
Origine : Bassin méditerranéen
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : semi-rustique
Composition du sol : normal, sableux
PH du sol : neutre
Humidité du sol : sec
Exposition : soleil
Utilisation en jardin : isolé, bac
Couleur feuille : vert
Feuillage : persistant
Couleur fleur : blanc
Mois de floraison : février, mars
Mois de récolte des fruits : octobre
Mois de plantation : janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre
Niveau de soin : facile
Arrosage : normal
Fruits : comestible
Saison d'intérêt : printemps, été, automne

Un décor gourmand

Cultivé en région méditerranéenne en majorité, il s’exporte également dans les climats plus froids, pouvant supporter jusqu’à -10 degrés. Il trouve sa place sur un balcon ou dans un jardin, apprécié pour ses feuilles ornementales, vertes et argentées, longues et étroites. Persistantes, les feuilles offrent un joli décor hivernal.
L’olivier présente également, d’avril à juin, de petites fleurs blanches suivies de fruits gourmands entre septembre et décembre : les olives.
A maturité, l’olivier peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut, découvrant ainsi un tronc noueux et rugueux. Si vous en plantez plusieurs, espacez-les de 6 mètres environ pour leur permettre un bon développement et limiter la transmission des maladies.

Peu exigeant

L’olivier apprécie un sol profond, bien drainé voire caillouteux. De nature rustique, il aime être exposé en plein soleil et supporte bien la sécheresse. Veillez à le placer à l’abri du vent. Cultivez-le en bac, sur un balcon, vous pourrez le transporter facilement pour le mettre à l’abri dans une pièce sèche et lumineuse en hiver.
L’olivier ne supporte pas les excès d’eau, vecteur de maladie. Apportez-en modérément pendant l’année mais plus généreusement lors de la formation des fruits.

La plantation : en pleine terre en ou pot

Dans les zones oléicoles, on plante l’olivier de mars à juin. En Corse et dans le Roussillon, il est possible de démarrer dès l’automne. Vous pouvez apporter de l’engrais minéral ou de l’engrais spécial olivier pour booster sa croissance.
Si vous enterrez l’olivier en pleine terre, creusez une cuvette autour de l’arbre.
Pour un olivier cultivé en pot, placez dans le fond une couche drainante de mélange terre, sable et petits cailloux. Rempotez tous les 2 ou 3 ans.
Utilisez un tuteur de 2m50 de haut environ pour assurer un port droit à l’arbre au fur et à mesure de sa croissance. Adaptez la hauteur du tuteur en fonction de la taille de votre olivier dans le cas d'une culture en pot.

Les différentes tailles tout au long de sa croissance

Taillez l’olivier minimum une fois par an, en dehors des risques de gel et de floraison soit en mars, avril ou mai. Sur le jeune arbre, la taille de formation permettra de renforcer le tronc. La taille d’entretien, dite de fructification, est à opérer une fois par an car elle harmonise l’arbre et augmente le rendement. Enfin, la taille de reprise, la plus sévère, ramène l’olivier vieillissant à la végétation.
La taille particulière appelée " taille du midi de la France" favorise la production importante d'olives. Éliminez les rameaux au centre de l'arbre afin de favoriser l'insolation des fruits. Mais, le soleil causant souvent de graves brûlures à l'écorce de l'olivier, positionnez le tronc à l’ombre.
La taille d'un olivier destiné à l'ornement correspond à la taille de formation de l'olivier de production.

De nombreux arbres et beaucoup de fruits

Pour multiplier l’olivier, vous avez le choix entre plusieurs méthodes : semis, bouturage herbacé, drageonnage, marcottage ou greffage.
Ne soyez pas trop exigeant quant au rendement car même s’il produit des fruits chaque année dans un climat méditerranéen, l’olivier prend son temps pour produire une quantité remarquable. Il a besoin, pour cela, d’une succession d’étés longs et chauds.

Olivier malade ?

L’olivier est sujet à diverses maladies. Evitez de le planter dans un sol acide qui ralentit sa croissance. Protégez le tronc du jeune olivier avec un grillage afin de prévenir les attaques des rongeurs responsables du dessèchement de l’arbre.
La maladie de l’œil-de-paon, transmise par un champignon, provoque la chute des feuilles en mars-avril. Celles-ci sont tachetées de macules brunes et noires. Traitez avec un fongicide. Pour une lutte préventive, utilisez des sels de cuivre au printemps puis en octobre-novembre.
Si vous voyez apparaître des pustules noires sur les rameaux, il s’agit en fait d’insectes : les cochenilles noires de l’olivier. Traitez avec une huile insecticide anti-cochenille.
La mouche de l’olivier pond ses œufs dans les olives, ce qui entraîne la chute prématurée des fruits. Pour la contrer, plantez des inules visqueuses, ou herbes aux mouches, au pied de l’olivier, un insecticide biologique qui a fait ses preuves. Vous pouvez également utiliser un insecticide à base de pyrèthre.

Un symbole mythique de paix et de richesse

L’olivier, Olea, de la famille des oléacées comme le lilas, le frêne, le troène, est originaire de Syrie ou d’Asie mineure. On compte une trentaine d’espèces et environ 2000 variétés sur le pourtour méditerranéen. En France, la variété la plus répandue est l’olivier Picholine, qui donne de petites olives.
L’olivier est un arbre ornemental et gourmand. Il est bien connu pour ses petits fruits verts qui noircissent en murissant, dégustés natures et d’où l’on extrait l’huile d’olive.
Le saviez-vous : Dans la mythologie grecque, Athéna avait fait naître un olivier pour en faire cadeau aux hommes. L’olivier, jugé très utile par Zeus, est depuis ce jour symbole de paix, de fertilité et de richesse.

Nos coups de coeur

Les Oliviers: comment les choisir et les cultiver facilement

Simple, clair et précis : tous les types de cultures différents pour l'amateur y sont bien différenciés.