L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Hosta
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Hosta

L’hosta se repère facilement au jardin : une grande touffe au feuillage large et décoratif, où le vert et le jaune clair se marient pour le plaisir des yeux. Il se plait à l’ombre et si les fleurs sont de la partie, il tolérera aussi l’ensoleillement. Ainsi, il habille les sous-bois, les massifs et les bordures. Souvent, il prend place en pot, apportant sa touche à une terrasse ou un balcon. Contre la limace, son ennemi juré, il a aujourd’hui plus d’une parade à son actif !

Hosta 'Loyalist'

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 0,3 m
Exposition : mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, bac, balconnière
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon
Couleur feuille : panaché
Couleur des fleurs : lavande
Période de floraison : juin à septembre
Attributs : parfumée
Utilisation : jardin
Période de plantation : toute l'année hors gel
Densité de plantation : 6 m²

Une nette préférence pour l’ombre

L’hosta forme de grandes touffes qui en font un très bon couvre-sol, atteignant 20 à 60 cm de large. En sous-bois, Hosta decorata crée de véritables tapis colorés. Sa croissance pouvant être lente, il vient bien en grands pots ou en bacs pour garnir les terrasses. Au jardin, il peut meubler une bordure ou s’intégrer à un massif. Il s’accommode d’une situation au nord, à mi-ombre ou à l’ombre, du moment qu’il est protégé des vents violents. Bien que l’hosta soit rustique jusqu’à -20°C, méfiez-vous tout de même des gelées tardives qui risquent d’abîmer son feuillage. Chez les variétés à feuilles colorées comme l’hosta ‘Halcyon’, on leur donnera plus de soleil pour aviver ses couleurs, mais attention à ne pas brûler son feuillage.

De lui, on ne voit que les feuilles

L’hosta est cultivé au jardin pour son feuillage décoratif : de larges feuilles plissées, aux nervures bien prononcées. Elles sont allongées ou ovales et quelquefois pointues en forme de cœur. Au printemps, elles apparaissent enroulées et se déploient petit à petit, changeant de couleur. Du vert elles passent au doré à l’automne. Elles se déclinent dans une grande gamme de couleur : jaune d’or doux avec une légère bruine bleutée, vert foncé ou vert bleuâtre bordé, panaché ou marbré de blanc ou de jaune.
La floraison de l’hosta apporte elle aussi à la plante une touche des plus décoratives : des grappes de fleurs en trompettes mauve, violettes ou pourprées qui peuvent rester durant deux mois sur la plante en été, et quelque fois, parfumer l’air.

Sa place dans le jardin

Dans une terre profonde, fraiche et bien drainée, l’hosta est à son aise. Certaines espèces comme Hosta crispula sont parfaites en bordure de plan d’eau. Tolérant la mi-ombre comme le plein soleil, il n’est pas difficile à satisfaire. C’est une plante à durée de vie longue, qui se propage par stolons (comme le fraisier).
Au moment de la plantation, ameublissez bien le sol et s’il est argileux apportez un seau de graviers (sable de Seine) que vous mélangerez bien à la terre. Veillez à placer le collet bien au dessus du niveau du sol. Rebouchez le trou et arrosez. Finissez en déposant une couche de gravier de 2 cm sur une surface équivalente à celle occupée par le feuillage.

En pot

Tous les hostas poussent bien en pot mais privilégiez les variétés à fleurs parfumées qui apprécient la chaleur plus que les autres variétés. Il peut alors rester plusieurs années dans le même contenant. Choisissez lui un terreau spécial ‘géranium’ et apportez-lui de l’engrais pendant sa végétation. Tant que le feuillage n’est pas trop dense, arrosez par le dessus du pot. Ensuite placez une soucoupe sous le pot où vous verserez l’eau, vous maintiendrez ce niveau d’eau constant en été. Les hostas demandent alors beaucoup d’eau et c’est une barrière naturelle face aux gastéropodes.

En prendre soin

Une fois installé, l’hosta n’aime pas être dérangé. Apportez au pied un peu de compost ou de fumier décomposé, une fois tous les deux ans, en automne. De la cendre de bois renforcera son feuillage. Ôtez régulièrement fleurs et feuilles mortes tombées sur l’hosta, particulièrement s’il s’agit de rosiers ou d’arbustes à fleurs, au risque de voir apparaître des nécroses sur son feuillage. De même, pour éviter les brulures sur son feuillage, évitez de l’installer dans des endroits trop lumineux, par exemple près d’un mur blanc.
Lorsque vous arrosez, visez le pied et évitez d’éclabousser le feuillage. En été, arrosez régulièrement pendant les premières semaines de plantation. Puis laissez-le développer ses racines en profondeur en arrosant moins souvent.

Qui dit hosta, dit limaces !

Contre les limaces et les escargots, misez sur leurs prédateurs naturels : hérissons, merles, crapauds et grenouilles. Ils réguleront la population de limaces dans votre jardin. Protégez vos cultures de ces gastéropodes voraces en les entourant de sciure de bois ou des coquilles d’œufs en miettes, des matériaux qui rendent leur progression difficile. Quant au piège à bières, méfiez-vous, il fait polémique. Il semblerait qu’il attirerait plutôt les limaces des jardins alentours...

Ne plus craindre les limaces

Votre hosta est le plat de résistance des limaces ? Voici quelques règles qui l’aideront à ne plus être leur cible préférée.
Tout d’abord choisissez des cultivars aux feuilles trop coriaces pour ces gastéropodes. Ces variétés dites anti-limaces ont un feuillage moins tendre, plus épais et donnent plus vite de nouvelles feuilles. Il s’agit des hostas ‘Halcyon’, ‘Sum & Substance’, ‘Sugar & Cream’ et ‘Chinese Sunrise’.
Apportez peu d’engrais à votre hosta, il prendra alors le temps de grossir et de s’étoffer. Si l’hosta a à sa disposition beaucoup d’engrais, ses feuilles se développeront trop vite, elles seront tendres et fines à souhait pour les limaces !
En automne et en hiver, nettoyez régulièrement autour de la souche, ôtez feuilles mortes et autres déchets organiques pour éviter d’attirer les limaces qui s’en nourrissent ou s’en servent comme refuge durant les journées douces et humides.

Un peu de botanique

De la famille des Liliacées, le genre Hosta compte quarante espèces originaires du Japon et de Chine. L’hosta est aussi appelé funkia. Ses deux noms lui ont été donné par des botanistes désirant rentre hommage à un de leurs compatriotes. Ainsi, en 1812, le botaniste autrichien Leopold Trattinick a souhaité témoigner de son estime à son confrère Nicholas Thomas Host en nommant cette plante Hosta. Un siècle plus tard, en Allemagne, c’est le botaniste Sprengel qui la baptisera Funkia, en référence au collectionneur de plantes Heinrich Christian Funk. Comme c’est la règle en nomenclature botanique, c’est l’appellation la plus ancienne qui prévaut, Hosta est donc resté.

Nos coups de coeur

Hosta 'Snow Cap'

Grosses touffes vertes panachées de jaune, constituant un excellent couvre-sol

Hosta 'Sum and Substance'

Grosses touffes vert jaune, au-dessus desquelles apparaissent en été des hampes de fleurs couleurs lilas très pâle souvent très parfumées.

Hosta 'Wide Brim'

L'hosta 'Wide Brim' forme de grosses touffes de feuilles cordiformes, épaisses,de couleur vert gris avec une large bordure irrégulière crème recouvrant presque la moitié de la feuille. En début d'été apparaissent des hampes florales de couleur mauve.