L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches plantes > Grenadier
Fiches plantes  
Pour connaître tous les secrets des plantes de votre jardin, découvrez nos fiches plantes.

Grenadier

Arbre fruitier ou d’ornement selon vos goûts, le grenadier produit de belles fleurs colorées et des fruits juteux. Originaire du Sud, cet arbre apprécie particulièrement le soleil et la chaleur et supporte aussi bien d’autres climats. On le trouve dans les jardins du Sud de la France essentiellement. Vigoureux, il aime être abrité et dans un sol drainé. On le retrouve en bac, en isolé, en haie ou en massif. Il atteint jusqu’à 6m de haut.

Punica granatum

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 5 m
Température minimale : -15 °C
Origine : Inde
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal
PH du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Exposition : soleil
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon, veranda
Couleur feuille : vert
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : Rouge
Période de floraison : mai à septembre
Période récolte des fruits : septembre, octobre, novembre, décembre
Utilisation : jardin et intérieur
Fruits : comestible
Saveur du fruit : Très sucré
Période de plantation : toute l'année
Arrosage : modéré en hiver, abondant en été

En bac ou en pleine terre

Punica granatum se cultive en bac pour embellir une terrasse. En particulier, la variété naine ‘Nana’ qui peut faire des bonsaïs. L’idéal reste tout de même la pleine terre pour le grenadier. Isolez-le s’il est la pièce maîtresse de votre jardin ou placez-le dans une haie libre en le taillant un peu. Les variétés ornementales sont du plus bel effet dans un massif. Les variétés ‘Legrelliae’ et ‘Maxima Rubra‘ aux floraisons orangées et rouge vif s’associent parfaitement avec des seringats blancs ou rosés.

En fleurs et en fruits

Chez le grenadier, fruits et fleurs sont tout aussi intéressants l’un que l’autre. Les grenades, fruits du grenadier, sont souvent d’une belle couleur rouge orangé et gorgées de jus. Ils sont présents sur les espèces fruitières et ornementales, mais n’ont pas d’intérêt particulier sur ces dernières. La pulpe des fruits est comestible.
Les fleurs en forme de trompettes sont simples ou doubles selon les variétés. De couleur rouge vif ou orange, elles embellissent le jardin en lui apportant une touche de Méditerranée. Les grenadiers sont des plantes dont la longévité est impressionnante, ils peuvent atteindre 200 ans ! Leur croissance est souvent moyenne, ils sont haut de 1 à 6m à maturité.

En bonne place

Le grenadier se cultive dans un sol profond et bien drainé. Exposez-le au soleil et dans une zone abritée. Le grenadier supporte une large gamme de climat allant du climat chaud tempéré au climat tropical. Pour avoir de beaux fruits bien juteux, il faut absolument que l’été soit chaud et sec pour qu’ils mûrissent.

Un peu d’entretien

Le grenadier ne supporte pas les climats trop froids, il perd ses feuilles en hiver ! Protégez-le du gel en paillant son pied ou en le couvrant. La récolte des fruits a lieu en automne mais évitez de ramasser les fruits pendant une période trop humide, cela les abîme. Une taille trop sévère serait malvenue. Pour l’éclaircir un peu, éliminez les branches mortes et chevauchantes.
La multiplication se fait par semis au printemps ou par bouturage en été. Le grenadier peut aussi drageonner. De nombreux rejets se forment au pied de cet arbrisseau vigoureux. Coupez-les s’ils sont indésirables !

Quels ennemis ?

Les maladies et ravageurs sont rares chez grenadier. Parfois, on peut trouver des pucerons qu’il suffit de tuer avec un insecticide ou bien des nématodes toutefois les dégâts provoqués ne sont pas importants. Méfiez-vous de l’humidité ! Si elle est trop importante, elle pourrait provoquer des maladies fongiques dont le grenadier ne se remettrait pas.

Un peu de botanique et de médecine

Le grenadier appartient au genre Punica de la famille des Lythracées/Punicacées . Originaire du sud de l’Asie et du bassin méditerranéen, on ne compte que deux espèces : Punica protopunica, endémique de l’île de Socotra et Punica granatum, le grenadier commun.
Autrefois, l’écorce du grenadier était utilisée comme vermifuge et les feuilles fraîches étaient infusées pour leur vertus anti-asthmatiques.